Ça caquettera dans Hochelaga | 24 heures
/mtl-news/news

Ça caquettera dans Hochelaga

Huit jardins communautaires de l’arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve pourront accueillir jusqu’à cinq poules chacun cet été.

«Ça s’inscrit dans la pratique de l’agriculture urbaine et on souhaitait d’abord établir un encadrement avant de l’autoriser», a expliqué Réal Ménard, maire de l’arrondissement.

Il n’est pas question pour l’instant d’autoriser l’aménagement d’un enclos à poules dans les cours des maisons du quartier.

Après Rosemont

Pour se prévaloir de cette nouvelle mesure, les jardins devront construire un poulailler d’une superficie minimale de 10 mètres. Les poules pourront y demeurer jusqu’en septembre.

Les responsables devront ensuite trouver un refuge ou confier l’animal à un éleveur, car il sera interdit de les abattre.

Mercier-Hochelaga-Maisonneuve devient le deuxième arrondissement à modifier son règlement pour la garde de poules en ville.

Il emboîte le pas à Rosemont qui avait autorisé en 2010 un poulailler communautaire à la Maisonnette des parents.