Ferrandez en colère contre une «campagne de publicité sauvage» | 24 heures
/mtl-news/news

Ferrandez en colère contre une «campagne de publicité sauvage»

Le maire d’arrondissement Luc Ferrandez a piqué une verte colère jeudi après-midi après avoir eu vent d’une campagne qu’il qualifie de «publicité sauvage», affichée sur un immeuble résidentiel du Plateau Mont-Royal, à l’angle des rues Gilford et Parthenais.

«À la firme de pub qui a décidé de lancer une campagne de publicité sauvage sur des murs de triplex du Plateau: vous jouez avec le feu», tonne le maire sur sa page Facebook. «Nous allons vous identifier, vous poivrer de contraventions et vous faire perdre votre contrat avec IKEA. Je serais vous - j'enlèverais ça tout de suite», menace-t-il.

Ce sont des résidents outrés qui auraient signalé la présence de la publicité à la mairie.

 

Affichage illégal

Selon Michel Tanguay, chargé des communications du Plateau Mont-Royal, la publicité contrevient au règlement d'urbanisme de l'arrondissement.

«L’affichage commercial doit être lié à un commerce, donc ce type d’affichage-là est interdit», explique-t-il.

M. Tanguay nous a indiqué que les propriétaires de l’immeuble ainsi qu'Ikea avaient été contactés afin que la publicité soit retirée le plus rapidement possible.

Selon des résidents, d’autres affiches auraient également été installées sur d’autres immeubles du quartier.