Local chef: Une nouvelle expérience sociale | 24 heures
/mtl-news/news

Local chef: Une nouvelle expérience sociale

Un nouveau concept de cuisine à emporter en ville intitulé Local Chef invite les passionnés de bouffe à préparer le souper pour leurs voisins pressés et affamés, et par la même occasion à socialiser.
 
«On veut démocratiser la bonne bouffe, redynamiser la vie de quartier à travers un vecteur culinaire et offrir une plateforme de visibilité à des chefs en devenir, pointe le fondateur du projet, Mehdi Fichtali. Côté clients, c’est aussi bien pour une mère de famille qui n’a pas nécessairement le temps de faire à manger pour ses enfants que pour les étudiants qui n’ont pas envie de cuisiner, ou encore pour le jeune professionnel débordé qui sort de la job.»
 
Les «Local Chef» sont généralement des amateurs de cuisine dont des étudiants dans ce domaine, voire des professionnels, au même titre que des grands-mères souhaitant rencontrer du nouveau monde, selon M. Fichtali, qui a déjà testé à plusieurs reprises son concept. «Les gens peuvent profiter de l’expérience à travers le groupe Facebook Local Chef- Montréal et on finalise actuellement le site pour qu’ils passent directement par celui-ci très rapidement», lance-t-il.
 
Sur le groupe, on peut découvrir quel chef propose quoi, où et à quel prix, et préciser son nombre de commandes en commentaire.
 
Favoriser les échanges
 
Particularités de la plateforme, ouverte à tous : tel un travailleur autonome, le «Local Chef»  est son propre patron, il décide de l’heure et de la journée durant laquelle il souhaite proposer un repas et de la fréquence à laquelle il veut participer au projet. Il choisit le menu et est tenu de fixer un prix raisonnable. «Ce qu’on veut surtout par rapport à d’autres concepts du genre, c’est créer une nouvelle expérience sociale du take-out de manière à ce que des gens qui ne se connaissaient pas puissent se rencontrer et échanger», précise Mehdi Fichtali.
 
Dimanche dernier, la chef cuisinière à son compte Karen Capo-Chichi proposait sur le Plateau-Mont-Royal un menu à 11 $ composé d’une salade de fenouil aux agrumes suivie d’une spécialité de la cuisine d’Afrique subsaharienne, le mafé au poulet fumé. Une petite  vingtaine de personnes sont venues récupérer leur plat. Mehdi Fichtali, présent sur place, les a invités à ne pas rester sur le pas de la porte mais plutôt à prendre un verre et  à faire connaissance avant de repartir avec leur repas, prêt à être réchauffé.
 
Des retours appréciés
 
Karen Capo-Chichi, qui aimerait lancer sa propre entreprise de cuisine, dit apprécier les retours et les conseils de ses clients. «En une soirée t’as plein personnes qui sont là et tu peux ensuite te rendre compte de leurs appréciations et écouter leurs conseils, c’est très intéressant pour moi», dit-elle.
 
Le site sera lancé officiellement dans les prochaines semaines à l’adresse localchefmontreal.com.