Rue Notre-Dame ouest: les restaurants dorénavant contingentés | 24 Heures MTL
/mtl-news/news

Rue Notre-Dame ouest: les restaurants dorénavant contingentés

Le conseil d’arrondissement du Sud-Ouest a voté mardi soir la limitation du nombre de nouveaux restaurants sur la rue Notre-Dame.

«L’objectif est vraiment de donner une viabilité à long terme à notre artère commerciale afin qu’elle serve aux résidents des alentours, qui veulent des services et des fruiteries alors qu’actuellement il y a une surreprésentation des restaurants», a précisé Craig Sauvé conseiller de Saint-Henri–La Petite-Bourgogne–Pointe-Saint-Charles, lors du conseil d’arrondissement mardi soir.

Il faut dire que le nombre de restaurants sur la rue Notre-Dame ouest est passé de 54 en 2011 à 70 cette année, prenant la place de plusieurs commerces de proximité.

Avec ce règlement qui devrait entrer en vigueur d’ici un mois, il sera interdit à tout nouveau restaurant de s’établir sur la rue Notre-Dame ouest à moins de 25 mètres d’un autre restaurant, et ce, entre l’autoroute Bonaventure et la rue Saint-Rémi. «Pour donner une image, c’est l’équivalent d’avoir un restaurant puis deux commerces, un restaurant, deux commerces...», a ajouté le maire d’arrondissement Benoit Dorais, qualifiant ce contingentement de «modeste» et «assez souple».

Durant la période de questions, deux résidents ont toutefois signifié leurs inquiétudes de créer deux catégories de locaux, ceux qui pourraient accueillir des restaurants et les autres.  

Étude d’ici 2 ans

Le conseil a aussi confirmé qu’il ferait une analyse post règlement pour mesurer l’impact de cette nouvelle mesure.

«On veut pouvoir étudier ce qui s’est passé au niveau des utilisations, des vacances et des couts des locaux», a ajouté M. Sauvé, qui a d’ailleurs proposé cette motion.

Rappelons que ce règlement a été contesté par une partie des résidents pour son application entre le boulevard Georges-Vanier et la rue Murray, sur la partie sud de la rue Notre-Dame. Un registre devrait d’ailleurs être mis à disposition d’ici peu, afin de permettre la tenue d’un référendum, si la mobilisation le permet.

 

À lire aussi

Et encore plus