Commerçant vandalisé 4 fois en 5 mois: «Je ne partirai pas» | 24 heures
/mtl-news/news

Commerçant vandalisé 4 fois en 5 mois: «Je ne partirai pas»

Le propriétaire d’un gym d’Hochelaga refuse de se laisser intimider après les 4 actes de vandalisme dont il a été victime en seulement 5 mois.

«Ils auront beau briser ma vitre huit fois, je ne m’en irai pas d’ici, lance Michaël Couture, propriétaire du commerce Mon Gym Privé. Je vais mettre un mur de briques s’il faut à la place de la vitre, mais je ne partirai pas. C’est le quartier que j’ai choisi, je reste.»

Jeudi soir vers minuit, la police a reçu un appel concernant une vitrine fracassée, au coin des rues Sainte-Catherine et Cuvillier. En arrivant sur place, M. Couture a constaté, sans grand étonnement, qu’il s’agissait de la vitrine de son commerce. La réalité se répète pour cet entrepreneur installé depuis cet été dans Hochelaga-Maisonneuve et qui a déjà subi 4 actes de vandalisme depuis l'automne.

Anti-embourgeoisement

En octobre, une affiche de l’«Assemblée de lutte contre l’embourgeoisement d'Hochelaga-Maisonneuve» avait même été collée sur son mur de brique, adjacent à la vitrine taguée.

Pour Michaël Couture, il ne fait aucun doute que son commerce est dans la mire de vandales qui s’attaquent dorénavant aux petites entreprises du quartier.

«J’ai appelé au local de La Déferle [un regroupement anarchiste], explique M. Couture. Je les ai invités à engager une discussion, à ce qu’on se rencontre, et ils ne m’ont jamais contacté».

Rappelons qu’il y a deux semaines, la vitrine de l’Anticafé avait aussi été brisée. En novembre dernier, 5 commerces du quartier avaient subi d’importants dommages matériels alors qu’une dizaine d’individus avait fracassé les vitrines et aspergé les locaux de peinture. À la suite de ces évènements, le maire Réal Ménard avait même réclamé des caméras de surveillance pour prévenir ce vandalisme.

Pas la bonne cible

«Ils ne s’attaquent pas à la bonne cible, et de toute façon, tout geste de violence est condamnable, affirme Michaël Couture. Je cherche à m’intégrer concrètement au quartier, à avoir une influence positive sur la population.»

Bien que Mon Gym Privé ne soit pas situé sur le territoire de la Société de développement commercial Hochelaga-Maisonneuve, son président, Pierre Lessard-Blais reste optimiste et «croit en la solidarité des citoyens de l’arrondissement afin de soutenir les commerçants».

Le SPVM a confirmé qu’une enquête avait été ouverte et qu’elle s’inscrivait au sein d’une enquête spéciale menée par le poste de quartier qui regroupe tous les actes de vandalisme survenus dans l’arrondissement depuis plus d’un an.

Bientôt une nouvelle salle

Décidé à rester dans le quartier, Michaël Couture ouvrira même une seconde salle de gym dans le quartier.

«Si je peux aider les gens du quartier à rester en forme, en offrant des prix abordables et donc un meilleur accès à un rythme de vie sain, je vais le faire.»

Il a été impossible de contacter le maire d’arrondissement.

À lire aussi

Et encore plus