Des portes de métro comme œuvre d’art | 24 heures
/mtl-news/news

Des portes de métro comme œuvre d’art

Une douzaine de portes de métro s’ouvrent sur les Montréalais sur rue Sanguinet, au Pavillon J.-A.-DeSève de l’UQAM, jusqu’au 15 octobre.

L’œuvre de Michel De Broin, Seuils, présentée dans le cadre de l’exposition urbaine KM3 dans le Quartier des spectacles, fait réagir les passants depuis le 30 août dernier. Si certains ont l’impression d’entrer à l’infini dans le métro, d’autres sont captivés par le mouvement de la structure.

Photo 24 heures, Charlotte R. Castilloux

«C’est vraiment un sentiment organique avec un mouvement digestif», souligne Catherine Labrie fascinée par le mouvement des portes. «Moi j’ai l’impression d’entrer à 12 fois dans le métro», explique Frédéric Morin-Bordeleau qui a passé les portes en chantonnant la musique d’ouverture et de fermeture des portes du métro de Montréal.

Certains sont même venus spécialement au centre-ville pour voir cette œuvre. C’est entre autres le cas de Catherine Panzini et François Garcia. «Ça fait très Montréalais! C’est un beau clin d’œil au métro que j’ai utilisé si souvent», affirme M. Garcia, alors que leur neveu et leur nièce courraient à travers les portes.

Photo 24 heures, Charlotte R. Castilloux

 

 

À lire aussi

Et encore plus