BocoBoco: Une première épicerie zéro déchet qui nettoie votre vaisselle | 24 Heures MTL
/activities/restaurants

BocoBoco: Une première épicerie zéro déchet qui nettoie votre vaisselle

Deux Montréalais relèveront le défi de lancer le mois prochain une première épicerie zéro déchet en ligne dont les produis seront livrés dans des bocaux consignés.

Ouvrir l’application, commander les produits des commerçants locaux, puis recevoir une livraison à domicile et consigner les bocaux de la compagnie: voilà le projet de BocoBoco.

«L’idée nous est venue en buvant une bière. On voulait lancer notre épicerie zéro déchet et on s’est dit “ Hey, mais pourquoi on ne consignerait pas nos bocaux comme on fait déjà pour les bouteilles de bière”», raconte Martin Le Bas, cofondateur de BocoBoco.

«On veut vraiment faciliter l’accès des différents produits de commerces locaux, mais tout en éliminant les déchets. Ça prend du temps manger local, tout en le faisait avec zéro déchet, on prend donc le temps de le faire pour le client et même de nettoyer leurs contenants», ajoute-t-il.

Avec ce projet, la compagnie prévoit que chacun de ses clients éliminera près de 31 kg de déchets d’emballage annuellement, soit l’équivalent de 15 sacs à poubelle.

Une alternative

Contrairement à d’autres magasins d’alimentation qui suivent la tendance du zéro déchet, les créateurs de BocoBoco prévoient quant à eux devenir une véritable alternative aux épiceries traditionnelles.

«On veut que nos clients soient capables d’acheter tous les produits qu’ils retrouveraient dans une épicerie traditionnelle, comme de la viande, du fromage, du pain et aussi du chocolat », soutient Lauren Rochat, cofondatrice de BocoBoco.

Pour le moment, 12 commerçants ont signalé leur intention de collaborer avec la nouvelle entreprise.

«Mais on ne veut pas que les gens choisissent de faire leurs courses avec nous uniquement pour notre côté zéro déchet, on veut aussi être reconnu pour nos produits gourmands qui sont de grande qualité à Montréal», commente-t-elle.

Des voitures électriques et des vélos seront d’ailleurs utilisés par BocoBoco pour effectuer les livraisons des commandes au domicile de leurs clients au coût de 5 $.

Expansion au Québec

Au cours du mois de juin, les cofondateurs de l’épicerie zéro déchet en ligne testeront leur projet pilote auprès d’une dizaine de résidents dans l’arrondissement de Rosemont.

«On prévoit livrer des commandes sur l’ensemble du territoire montréalais dès le mois de novembre. Mais notre but, c’est de prendre de l’expansion sur tout le territoire du Québec au cours des prochaines années», affirme Mme Rochat.

Cette dernière a aussi assuré au «24 Heures» que les prix des produits de BocoBoco seront d’ailleurs les mêmes que ceux retrouvés chez les commerçants où ils seront dénichés.

À lire aussi

Et encore plus