Trêve dans le conflit à la STM | 24 heures
/transports

Trêve dans le conflit à la STM

MONTRÉAL – La grève des heures supplémentaires des employés d’entretien de la Société de transport de Montréal (STM) qui devait être déclenchée samedi a été annulée.

Les deux parties se sont entendues pour une reprise des pourparlers, a-t-on appris vendredi. De plus, la demande de médiation qui avait été déposée à la ministre du Travail a été retirée.

Dès lundi, de nouvelles rencontres sont prévues à la table de négociation et le «processus formel de négociation s’intensifiera et s’accélérera pour la période estivale», a fait savoir la STM.

Dans une décision rendue mercredi soir, le Tribunal administratif du travail avait approuvé l’entente conclue entre la STM et le syndicat représentant les employés d’entretien concernant les services essentiels qui devront être maintenus du 9 au 22 juin.

Selon le syndicat, les négociations achoppent notamment sur les demandes de privatisation de certains services de l’employeur et celles du syndicat d’obtenir des conditions favorisant la conciliation travail-famille.