Comportements dérangeants: les vélos bannis du cimetière Mont-Royal dès le 1er août | 24 heures
/mtl-news/news

Comportements dérangeants: les vélos bannis du cimetière Mont-Royal dès le 1er août

MONTRÉAL – La direction du cimetière Mont-Royal a annoncé mercredi soir que les vélos seront bannis de son terrain à compter du 1er août, en raison de comportements dérangeants de la part de certains cyclistes.

D’après Alexandre Gonçalves, gérant des opérations du Cimetière Mont-Royal, c’est un afflux important de cyclistes venant s’entraîner sur cette propriété privée au cours des dernières années qui justifie cette décision.

Photo Francis Pilon

 

«On a tenté à de nombreuses reprises d’éviter cette interdiction-là. Durant l’été 2017 et encore cette année, on a informé à plusieurs reprises les cyclistes qui rentraient dans le cimetière, mais aussi à travers les groupes de cyclistes et les réseaux sociaux, pour qu’ils respectent nos règlements», a dit M. Gonçalves, joint par téléphone.

Les cyclistes avaient pour obligation de rouler à moins de 10 km/h, de ne pas circuler en groupe comptant plus de quatre vélos, de se déplacer en file et d’accorder la priorité aux piétons.

Toutefois, ces directives ne semblaient pas être respectées dans ce cimetière situé dans l’arrondissement d’Outremont, ce qui générait des plaintes.

Cette annonce suit celle du cimetière Notre-Dame-des-Neiges, qui a prohibé dans le passé toute circulation en bicyclette de son territoire. Ce dernier est lui aussi situé sur les flancs de la montagne et possède une plus grande superficie que le cimetière Mont-Royal.

Photo Francis Pilon

 

Manque de respect

«Ce n’est pas une décision qui vient du jour au lendemain, il y a eu plusieurs étapes. Beaucoup de cyclistes ont utilisé le lieu avec un comportement agressif et ils utilisaient le cimetière pour s’entraîner à haute vitesse. C’était un mépris flagrant de la sécurité des piétons et du caractère sacré de l’endroit», a expliqué avec regret Alexandre Gonçalves.

Les voitures seront, quant à elles, toujours libres de circuler dans le cimetière Mont-Royal après le 1er août. Les cyclistes devront dorénavant laisser leur vélo à l’extérieur de la propriété, même s’ils sont détenteurs d’un droit d’inhumation.

Photo Francis Pilon

 

Déception chez Vélo Québec

Suzanne Lareau, présidente-directrice générale de Vélo Québec, s’est dite très attristée par la nouvelle jeudi matin.

«Je circule moi aussi en vélo dans cet endroit-là et j’ai pu constater que des cyclistes ne respectaient pas les règles établies depuis l’année passée. C’est un peu dommage parce qu’on supprime une catégorie d’usagers du cimetière... Il va rester que les voitures et les piétons», a commenté Mme Lareau, qui dit toutefois comprendre l’exaspération de la direction.

«On met tout le monde dans le même bain et c’est dommage. Certains cyclistes étaient irrespectueux, je suis d’accord, mais je trouve dommage qu’on en vienne à une solution drastique qui punit aussi les cyclistes qui fréquentaient l’endroit à bon escient», a-t-elle ajouté.

Le cimetière Mont-Royal, reconnu comme un lieu historique national du Canada, est ouvert au public depuis sa fondation en 1852.

 

À lire aussi

Et encore plus