18 raisons de partir en road trip à Trois-Rivières pour un week-end entre amis | 24 heures
/misc

18 raisons de partir en road trip à Trois-Rivières pour un week-end entre amis

 Rien de mieux que de s’offrir un petit road trip en gang de temps à autre.  

 Pas besoin d’aller bien loin pour passer une fin de semaine mémorable. Parfois, la destination parfaite se trouve à quelques kilomètres seulement...      

Trois-Rivières est justement une pas pire ville à visiter. Parfaitement située entre Montréal et Québec, elle a de nombreux établissements hyper intéressants où vous pourrez bien manger, boire en masse et vous faire du fun comme jamais. 

 Voici donc 18 bonnes raisons de prendre la route pour Trois-Rivières avec votre gang!     

 1. Aller faire la fête au célèbre Coconut Bar  

 

 2. Aller manger une bonne poutine à la Fromagerie Victoria  

 

 3. Aller boire quelques bières entre amis sur la belle terrasse de la microbrasserie Le Temps d’une Pinte  

 

 4. Aller passer la nuit avec votre gang sur un yatch   

 

 5. Aller manger au Buck, un pub gastronomique installé dans une magnifique bâtisse historique datant de 1757  

 

 6. Aller prendre un café et en profiter pour bruncher au mignon Café Frida  

 

 7. Aller relaxer dans les bains du spa KiNipi  

 

 8. Aller renouer avec les clubs de nuit au bar Le Temple  

 

 9. Aller faire le plein de produits locaux au Marché Notre-Dame  

 

 10. Découvrir la gastronomie forestière au Festival MYCO du 1er au 11 octobre 2021  

 

 11. Aller manger du bon pain frais à la boulangerie artisanale Le Panetier  

 

 12. Aller se créer des besoins à la très cute boutique La Meraki  

 

13. Faire une randonnée au Parc National de la Mauricie   

14. Tenter la poterie à l'atelier trop cute Le 507   

15. Manger les meilleurs tacos au Mezcal   

16. Visiter la célèbre vieille prison de Trois-Rivières   

17. Aller manger à l'aéroport au restaurant Le Pilote   

18. S'héberger à l'hôtel boutique Oui Go! au centre-ville  

Ne manquez pas nos plus récentes vidéos:    

 

 

À lire aussi

Et encore plus