Montréal: 59 millions $ de plus que prévu pour un centre de compostage | 24 heures
/mtl-news/news

Montréal: 59 millions $ de plus que prévu pour un centre de compostage

Image principale de l'article 59 millions $ de plus que prévu
Photo Fotolia

La Ville de Montréal ira de l’avant avec la construction d’un premier centre de compostage qui lui coûtera au total 175 millions $, ce qui représente 51 % de plus que ce qui avait été estimé.

Le comité exécutif doit accorder mercredi un contrat à SUEZ Canada Waste Services «pour les travaux de conception, construction, exploitation et entretien d'un centre de traitement des matières organiques» dans l’arrondissement de Saint-Laurent. Il pourra traiter 50 000 tonnes par année.

Selon les documents de la Ville, l’écart entre la soumission de l’entreprise et la dernière estimation est de 51 %, soit près de 59 millions $, s’expliquant entre autres par les dimensions de l’usine et l’équipement.

«Les choix du soumissionnaire pour satisfaire toutes les exigences du contrat engendrent donc une usine d'une superficie plus grande de 56 % à la superficie de référence utilisée par le [Service de la gestion et planification immobilière] pour établir l'estimation des coûts», précise-t-on.

L’écart ne serait donc que de 14 % en tenant compte de la superficie élargie proposée par Suez, et non celle estimée au départ par la Ville.

La mairesse de Montréal Valérie Plante a reconnu mardi que ce projet avait été long à aboutir. «On doit le faire, ça doit aller de l’avant, a-t-elle soutenu lors d’un point de presse. On a évalué avec le prix du marché et ce qui se passe ailleurs dans d’autres régions du Québec, où les prix liés à ce genre de projet ont également augmenté. À ce moment-ci, on avance.»

Les travaux doivent commencer en avril et s’étirer jusqu’en septembre 2021.

«On est très préoccupés par les chiffres qui sortent des appels d’offres», a commenté de son côté le chef de l’opposition, Lionel Perez, qui croit que le dossier devrait être confié à la Vérificatrice générale.

D’autres projets

Au total, quatre centres de compostage et de biométhanisation et un centre de prétraitement doivent être construits sur l’île.

Valérie Plante a indiqué que son administration souhaitait y aller une usine à la fois, avec «parcimonie et attention».

Le comité exécutif doit d’ailleurs mercredi voter en faveur d’une hausse de son règlement d’emprunt pour ces centres de traitement, qui doit passer de 295 millions $ à 330,8 millions $.

Sans le centre de compostage de Saint-Laurent, le coût total des quatre autres projets est estimé à 391,1 millions $, selon le dernier programme triennal d’immobilisations de la Ville.

Un autre gros contrat de près de 45 millions $ doit aussi être accordé mercredi à Allen Entrepreneur Général inc. pour des travaux de « modernisation et de réfection » à l’usine d’eau potable de Pierrefonds.

À lire aussi

Et encore plus