Accès aux berges : les arrondissements invités à soumettre des projets | 24 heures
/mtl-news/news

Accès aux berges : les arrondissements invités à soumettre des projets

Image principale de l'article 18M$ pour améliorer l’accès à l’eau
Photo 24 Heures, Améli Pineda

Montréal invite ses arrondissements à soumettre des projets pour revitaliser les espaces verts et les berges du fleuve Saint-Laurent et de la rivière des Prairies afin que la population ait un meilleur accès à l’eau.

La mairesse de Montréal Valérie Plante et le responsable des grands parcs et des espaces verts Luc Ferrandez ont dévoilé jeudi les détails du nouveau programme Plan de l’eau, qui prévoit des fonds de 18 M$ pour les trois prochaines années.

Au total, 11 arrondissements riverains, et non plus 5, pourront toucher ces fonds, qui pourraient par exemple servir à financer des travaux de stabilisation de berges subissant de l’érosion à Lachine, a précisé Mme Plante.

Les arrondissements ont jusqu’au 31 mars pour soumettre des projets, comme l’acquisition de sites riverains ou la construction de quais et de passerelles. Les propositions doivent aussi aider à protéger les milieux humides.

« Ce programme pourra servir à l’acquisition de la magnifique propriété de la Corporation des Frères de Saint-Gabriel du Canada dans l’arrondissement de Pierrefonds », a aussi annoncé la mairesse. Une promesse de vente avait été signée en juin 2017 et la transaction devrait avoir lieu en mars, selon cette dernière.

« Depuis trop longtemps, le caractère insulaire de Montréal a été négligé », a soutenu la mairesse, souhaitant que les Montréalais profitent de plus de points d’accès à l’eau.

Cette initiative a aussi pour but de « répondre aux souhaits exprimés par les citoyens, qui sont de se réapproprier le fleuve, la rivière des Prairies et les berges », a-t-elle ajouté.

Questionnée sur son souhaite d’aménager un bain portuaire dans le Vieux-Montréal, Valérie Plante a assuré que le projet était toujours dans les cartons de son administration, mais il présentait « des défis techniques » à prendre en considération.

Parcs locaux

Montréal, qui compte plus de 1300 parcs locaux, a aussi l’intention d’investir 57 M$ sur trois ans dans son programme de réfection et de verdissement des parcs locaux.

Les 19 arrondissements devront chaque année lancer des travaux dans au moins un parc local dans leur secteur et pourront piger dans un budget annuel total de 19 M$. Ce montant sera réparti entre les secteurs selon certains critères, comme le ratio de familles par arrondissement.

« Au bout de trois ans, un minimum de 57 parcs locaux auront été améliorés. C’est énorme », a souligné Valérie Plante, ajoutant que le programme restait très flexible selon les besoins des arrondissements et pourrait être combiné avec d’autres programmes de la Ville.

Ces fonds pourraient par exemple servir à aménager des sentiers et des aires de jeux, à mener des travaux d’éclairage, rénover des chalets de parc ou à améliorer l’accessibilité universelle, a illustré la mairesse.

À lire aussi

Et encore plus