Le Grand Montréal veut élargir la consigne à tous les contenants de boissons | 24 Heures MTL
/mtl-news/news

Le Grand Montréal veut élargir la consigne à tous les contenants de boissons

La Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) propose d’élargir la consigne à tous les contenants de boissons, alcoolisées ou non, qu’ils soient en verre, en métal ou en plastique. Mais elle devra obtenir l’approbation du gouvernement du Québec pour aller de l’avant.

Avant de modifier le système de consigne, le ministère de l’Environnement doit procéder à une «analyse environnementale, économique et sociale», a expliqué la CMM, qui représente 82 municipalités du Grand Montréal.

Si la consigne est élargie, une aide financière devrait aussi être offerte aux centres de tri pour qu’ils s’adaptent, suggère l’organisme.

En avant-midi, le conseil de la CMM, qui compte 28 membres, a voté en faveur d’un projet de modification du plan métropolitain de gestion des matières résiduelles. Ce dernier avait fait l’objet d’une consultation en mai dernier.

Cependant, ce vote favorable ne signifie pas que les modifications proposées sont en vigueur. Pour ce faire, l’aval de Québec est nécessaire. D’ailleurs, Recyc-Québec donnera son avis sur la proposition d’ici octobre prochain.

Comme l’explique la CMM, «la plupart des mesures proposées nécessitent d’importantes modifications législatives et réglementaires de la part des gouvernements du Québec et du Canada».

Parmi les autres propositions du plan, il y a l’interdiction ou l’ajout d’un écofrais sur des articles à usage unique, ainsi que la lutte contre le suremballage et le développement de l’offre de produits en vrac.

On recommande aussi de bannir les matériaux non recyclables. L’interdiction des sacs d’épicerie à usage unique à l’échelle du Québec est aussi suggérée.

À lire aussi

Et encore plus