L’escouade mobilité n’a sévi... qu’une seule fois | 24 heures
/transports

L’escouade mobilité n’a sévi... qu’une seule fois

L’escouade mobilité lancée par la mairesse Valérie Plante dans le but d’améliorer la fluidité des déplacements est de plus en plus sévère, comme le rapportait notre Bureau d’enquête la semaine dernière, mais pas encore en matière de signalisation.   

• À lire aussi: L'Escouade s'étendra à l'ensemble des arrondissements  

• À lire aussi: L’escouade mobilité quatre fois plus sévère   

À l’aide des données obtenues grâce à une demande d’accès à l’information, il est possible de constater que l’an dernier, les inspecteurs de l’escouade ont réalisé 143 interventions où l’entrave était causée par de la signalisation. Toutefois, une seule pénalité a été donnée, le 3 octobre.*   

La Ville n’a pas donné plus de détails sur la contravention, sans non plus expliquer si les inspecteurs de l’escouade disposent actuellement des pouvoirs nécessaires pour faire appliquer le règlement sur l’occupation temporaire du domaine public.  

Toutefois, une porte-parole de l’arrondissement de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension a affirmé qu’à compter de cette année, l’escouade mobilité pourra remettre des amendes et sera appelée à intervenir lorsque du matériel de signalisation est abandonné dans les rues.  

–Avec Dominique Cambron-Goulet, Bureau d’enquête  

*Il est à noter que pour une intervention survenue entre le 17 janvier et le 21 février 2019, il n’est pas précisé si une contravention a été remise ou non.  

AIDEZ-NOUS!   

 Faites-nous part des situations qui irritent votre quotidien ! Transports en commun bondés, chantiers qui traînent, aménagements urbains absurdes, lâchez-vous lousse ! Devenez membre du groupe Facebook «Dans le trafic».   

  

À lire aussi

Et encore plus