Accès aux ateliers facilité pour les artistes montréalais | 24 heures
/mtl-news/news

Accès aux ateliers facilité pour les artistes montréalais

Image principale de l'article Accès aux ateliers facilité pour les artistes
TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI

Les artistes en arts visuels et métiers d’art auront accès plus facilement à des ateliers de création à Montréal, a annoncé jeudi la mairesse Valérie Plante. 

Un montant de 500 000 $ a été ajouté à la somme de 235 000 $ accordée précédemment par la Ville de Montréal pour aider ceux-ci à accéder à des ateliers où ils pourront produire des oeuvres originales de recherche ou d’expression, et ce n'est que le début, a mentionné la mairesse. 

«La culture, c’est un des piliers de la vie montréalaise. [Elle] fait battre le coeur de notre métropole, constitue un facteur de cohésion important et donne une voix à cette vitalité montréalaise», a souligné hier Valérie Plante lors d’une conférence de presse. 

Le Conseil des arts s’est dit «très reconnaissant» de l’annonce de la mairesse. 

«C’est un geste très concret pour le milieu artistique [...] Cet octroi va nous permettre de nous pencher plus amplement sur la problématique des ateliers qui nous occupe depuis quelques années», souligné le président Jan-Fryderyk Pleszczynski. 

M. Pleszczynski espère que ce montant permettra d’offrir un meilleur soutien aux artisans, en plus de diminuer la pression financière sur leurs épaules. Il rappelle toutefois qu’il ne s’agit là que d’un début de solution, vu la précarité du domaine artistique. 

Plus à venir

Cette bonification s'inscrit dans une vision à plus long terme, a ajouté la mairesse, en confirmant l’augmentation du budget de fonctionnement du Conseil des arts à plus de 20 millions $. 

«La Ville travaille déjà avec le gouvernement du Québec sur un plan d’action ambitieux, afin d’identifier et de protéger des espaces de création et de production à des coûts raisonnables», a ajouté la mairesse. 

Ce plan d’action devrait également être annoncé prochainement. 

«Nous avons le devoir de mieux protéger les artistes et artisans, leurs ateliers, et ainsi mieux faire rayonner leurs talents ici même à Montréal, partout au Québec, au Canada et à l’international», a-t-elle ajouté.

À lire aussi

Et encore plus