Les six bonnes raisons de prendre le transport en commun | 24 Heures MTL
/transports/subway

Les six bonnes raisons de prendre le transport en commun

Image principale de l'article 6 bonnes raisons de prendre le transport en commun
Photo Agence QMI

Les transports en commun font partie du quotidien de dizaines de milliers de personnes qui habitent et travaillent dans le Grand Montréal. Même s'ils comprennent leur lot de désagréments, ils valent quand même la peine d'être fréquentés. Voici six bonnes raisons de les employer plus régulièrement. 

1. Greta Thunberg va approuver   

Évidemment, c’est bien plus écologique d’opter pour le transport en commun plutôt que de se déplacer seul à bord d’un véhicule motorisé. Une étude réalisée en 2015 par la Société de transport de Montréal (STM) démontre que «chaque tonne de CO2 émise par la STM permet d’en éviter 20 à Montréal».   

Un bon premier pas pour ceux qui souhaitent rendre la militante écologiste Greta Thunberg fière en adoptant des habitudes plus écologiques!  

2. Plus d’argent dans vos poches   

En 2009, l’Association du transport urbain du Québec (ATUQ) a établi qu’un citoyen épargnait en moyenne entre 17,95$ et 19,40$ par jour selon la région de son domicile en empruntant les transports en commun plutôt qu’en utilisant une automobile individuelle. Ça, ça équivaut à près de 7000$ de plus dans vos poches chaque année.   

Bien que les chiffres datent un peu, l’esprit reste: pas d’entretien de voiture, de changements de pneus, de gaz et de stationnement à payer, juste une passe mensuelle, et hop! le tour est joué. Avec tout l’argent économisé, vous pourrez partir en voyage, acheter enfin un nouveau divan ou même... contribuer à vos REER!  

3. Pas de perte de temps avec le stationnement   

On s’entend, il n’y a rien de plus enrageant que de tourner incessamment en rond dans les rues parfois sinueuses, parfois drôlement signalées et bien souvent parsemées des fameux cônes orange de la Ville de Montréal à la recherche de stationnement.   

Ce gaspillage de temps est évité quand on se déplace en transport collectif.  

4. Faire autre chose en même temps   

La tête libre de tous soucis liés à la conduite automobile, vous pouvez profiter du trajet entre deux destinations pour vaquer à vos occupations.   

Répondre à des courriels, lire le dernier tome de The Witcher, étudier, jouer à Candy Crush sur votre téléphone ou au tout dernier Mario Party sur votre Switch... voilà plein de choses que vous ne pourriez pas faire les deux mains sur le volant.  

5. Faire des rencontres inusitées   

Prendre les transports en commun augmente grandement vos chances de croiser par hasard des collègues et des amis, de vieilles connaissances à qui vous n’avez pas parlé depuis 10 ans, ou même votre celebrity crush québécois qui a visiblement, lui aussi, le pouce vert.   

Sans parler de toute la faune montréalaise imprévisible qui vous décrochera certainement un sourire et qui vous inspirera votre prochain look saisonnier ou bien une publication sur les réseaux sociaux. Un homme déguisé en Spider-Man, c'est à la station Berri-UQAM qu'on peut voir ça, pas sur l'autoroute!   

Il faut dire, d’ailleurs, qu’un arrêt de service dans le métro peut être un bon prétexte pour entamer une conversation...  

6. Lire le 24 Heures, évidemment!   

Lire le 24 Heures dans le transport en commun fait déjà partie de la routine d'un grand nombre d'entre vous, grâce à notre équipe de camelots. À partir d’aujourd’hui, vous pourrez même prendre votre propre copie dans nos nouveaux présentoirs à l'entrée des stations de métro!   

En plus de faire un tour d'horizon de l'actualité au quotidien et de consulter nos sections spéciales colorées, vous pourrez vous relaxer en remplissant les fameux sudokus et mots croisés, ou encore en lisant votre horoscope, pourquoi pas.  

De la part de toute l'équipe du 24 Heures, merci de voyager avec nous chaque jour!

À lire aussi

Et encore plus