Sue Montgomery exige que le rapport du contrôleur soit rendu public | 24 heures
/mtl-news/news

Sue Montgomery exige que le rapport du contrôleur soit rendu public

Image principale de l'article Sue Montgomery exige que le rapport soit public
Photo capture d'écran, TVA NOUVELLES

La mairesse de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce, Sue Montgomery, appelle Valérie Plante à rendre public le rapport interne concernant du harcèlement allégué de sa directrice de cabinet.   

• À lire aussi: Job à 60 000$ pour l’employée accusée de harcèlement  

• À lire aussi: Climat de travail: Sue Montgomery savait pour sa chef de cabinet  

Comme le révélaient il y a dix jours notre Bureau d’enquête et TVA Nouvelles, la directrice de cabinet de Mme Montgomery, Annalisa Harris, est visée par un rapport du contrôleur général.   

Photo Twitter

Le rapport conclut qu'elle aurait fait du «harcèlement psychologique» contre deux employés.    

Refusant de démettre de ses fonctions son employée, Sue Montgomery a été exclue du caucus du parti de la mairesse Plante, Projet Montréal.   

«J’appelle Valérie Plante à rendre le rapport [du contrôleur général] public. Elle en a le pouvoir», a lancé lundi soir Mme Montgomery au conseil d’arrondissement, disant que c’est une question de transparence.   

Plusieurs citoyens s’étaient d’ailleurs déplacés afin de lui exprimer leur soutien.   

Le rapport n’a pas été rendu public «pour des raisons de confidentialité», a rappelé la semaine dernière Valérie Plante. Selon le contrôleur général, «préserver l’anonymat des témoins constitue une obligation légale».   

Pour ces mêmes raisons, le rapport n’a pas été remis à Mme Montgomery, mais les conclusions lui ont été lues, en décembre.   

L'arrondissement est «paralysé»  

Selon les trois élus de l’arrondissement toujours sous la bannière Projet Montréal, Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce est «paralysé», à cause des agissements de Mme Montgomery.   

La conseillère Magda Popeanu a parlé d’une «situation intenable». «Il ne se passe pas grand-chose [depuis décembre], a-t-elle indiqué. Il y a un bris de confiance entre Mme Montgomery et l’administration publique.»    

Photo capture d'écran, TVA NOUVELLES

Le contrôleur général a demandé qu’Annalisa Harris ne communique plus avec les fonctionnaires municipaux, ce qui bloque «tous les dossiers en cours», selon Mme Popeanu.   

Le chef de l’opposition à l’hôtel de ville et conseiller dans l’arrondissement, Lionel Perez, a convenu qu’il y avait une «certaine animosité» et de la «dysfonction».   

Il a fait un appel au calme et s’est dit ouvert à collaborer avec Sue Montgomery pour «calmer la situation» et faire avancer les dossiers.