Jeux vidéo: un tournoi mondial attire des milliers d'amateurs à Laval | 24 heures
/activities/todo

Jeux vidéo: un tournoi mondial attire des milliers d'amateurs à Laval

Image principale de l'article Un tournoi mondial attire des milliers d'amateurs
MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

Plus de 4500 amateurs de jeux vidéo en provenance des quatre coins du globe étaient réunis, dimanche, à la Place Bell de Laval pour encourager les champions d’un jeu de stratégie en ligne, Rainbow Six Siege, lors de la grande finale du tournoi mondial. 

Concentrés devant leurs écrans, les joueurs des 16 équipes internationales s’étaient affrontés toute la fin de semaine dans le but de se tailler une place en finale et de remporter le premier prix, soit une bourse totalisant 1,5 million de dollars.  

«Il y a des gens qui viennent d’Australie, du Japon, du Brésil, de partout dans le monde. [...] Je suis impressionné à chaque fois par l’engouement de la communauté qui se déplace de partout pour venir voir [l'événement]», a souligné François-Xavier Denièle, directeur de e-sport chez Ubisoft.  

MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

Lors de la grande finale, l’équipe Spacestation Gaming – constituée de quatre joueurs américains et d’un joueur canadien – a été couronnée sous un tonnerre d’applaudissements. Elle disputait le trophée à l’équipe brésilienne Ninjas in Pyjamas.  

MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

 

«Ça signifie beaucoup pour nous, nous avons travaillé fort pour ce moment. C’est notre vie! Vous êtes incroyables. Nous perdions lors des deux premiers jeux, mais vous étiez quand même là à crier nos noms», a souligné le Canadien Troy Jaroslawski, visiblement ému, après la victoire.  

MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

Un jeu de stratégie 

Rainbow Six Siege est un jeu vidéo de stratégie qui se joue en ligne et dans lequel deux équipes s’affrontent pour prendre possession d’une salle, lors de joute de quatre minutes.  

«C’est le principe d’avoir une équipe qui a un endroit à défendre, et une équipe qui doit prendre l’endroit. C’est un jeu de stratégie, un peu comme un jeu d’échecs. L’équipe de l’offense va avancer ses pions pendant que l’autre équipe va préparer sa défense», explique M. Denièle.  

La joute peut se terminer de plusieurs façons, notamment si tous les joueurs d’une équipe sont éliminés ou si l’équipe offensive parvient à prendre le contrôle de la salle en question.  

MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

Une communauté en expansion 

Une salle aussi pleine peut surprendre les non-initiés, mais le e-sport est comparable à n’importe quel autre sport et les joueurs qui compétitionnent sont des professionnels et ont leurs admirateurs, soutient M. Denièle.  

MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

«Les équipes, ce n’est pas uniquement les cinq joueurs. Il y a une équipe complète qui gravite autour des joueurs: les coachs, les préparateurs, toute une équipe de contenu, souligne-t-il. Ils ont des entraîneurs physiques et des nutritionnistes aussi.»  

Le sport électronique gagne en popularité chaque année, explique-t-il, en ajoutant que les passes VIP pour le tournoi se sont toutes vendues en moins d’une heure.  

«Il y a clairement un impact économique sur la Ville de Montréal et de Laval, le e-sport amène beaucoup de gens au même endroit», ajoute-t-il.