Une nouvelle façon de promouvoir les produits d'ici | 24 Heures MTL
/activities/shopping

Une nouvelle façon de promouvoir les produits d'ici

Image principale de l'article Nouvelle façon de promouvoir les produits d'ici
STEVE MADDEN/AGENCE QMI

MONTRÉAL – Une artisane montréalaise a fondé un groupe Facebook pour aider les gens à trouver des produits faits au Québec et les entreprises à gagner de la visibilité. 

Le concept du groupe Recherche: Made in Québec est simple. Les consommateurs écrivent ce qu’ils recherchent, puis les artisans et autres membres commentent la publication, en suggérant des entreprises québécoises qui offrent des produits similaires.   

«Souvent, les petites entreprises locales sont difficiles à trouver sur internet. Le groupe Facebook donne de la visibilité à ces entreprises, en proposant un endroit où chercher les produits», a expliqué Sandra Pagé, fondatrice du groupe et de deux entreprises locales qui produisent des pantoufles, des poupées et des illustrations.   

 

STEVE MADDEN/AGENCE QMI

 

Indispensable  

Recherche: Made in Québec a été fondé en janvier 2016, après que l’artisane eût constaté que les pages de découverte des marchés locaux refusaient les publications de recherche de la part de leurs membres.   

«Les gens publiaient des demandes et elles étaient sitôt retirées par les administrateurs, qui ne voulaient pas de ça sur leur groupe, a souligné l’entrepreneure. Je voulais vraiment offrir une plateforme où les gens qui aiment acheter local peuvent faire des recherches précises.»   

Aujourd’hui, près de 45 000 Québécois sont membres du groupe.   

Selon l’administratrice, les plateformes sociales gratuites comme Instagram ou Facebook sont des outils indispensables pour faire connaître les produits, surtout pour les petites entreprises qui n’ont pas suffisamment de revenus pour investir dans la publicité.   

 

STEVE MADDEN/AGENCE QMI

 

Montréalais intéressés  

La communauté montréalaise est particulièrement intéressée par l’achat local, croit Mme Pagé, qui constate un nombre important de visiteurs à chaque fois qu’elle se promène dans des événements visant à promouvoir les produits d’ici.   

«Il y a toujours des tonnes de visiteurs qui viennent, a-t-elle ajouté. À certains temps de l’année, il y a des marchés locaux [éphémères] à toutes les fins de semaine, et c’est toujours rempli. La demande est là.»   

Vu l’ampleur de son groupe, l’entrepreneure ne rejette pas l’idée de développer éventuellement une application pour faciliter les échanges, ou encore de collaborer avec divers événements et marchés locaux.   

Il est possible de joindre le groupe sur Facebook en cliquant sur le bouton joindre, puis en répondant à quelques petites questions.

À lire aussi

Et encore plus