De nouvelles mesures pour empêcher les rénovictions | 24 heures
/mtl-news/news

De nouvelles mesures pour empêcher les rénovictions

Image principale de l'article Nouvelles mesures pour empêcher les rénovictions
Photo d'Archives

MONTRÉAL – Bonne nouvelle pour plusieurs locataires: certains arrondissements montréalais ont adopté jeudi de nouvelles mesures plus strictes afin de contrer les rénovictions. 

Dans Rosemont-La Petite-Patrie, l'arrondissement va interdire la division et la subdivision de logements existants, la conversion d'un triplex en résidence unifamiliale ainsi que la conversion de maisons de chambres en un autre usage. 

L'idée est contrer ce phénomène qui consiste à évacuer les locataires d’un logement dans le but de faire des rénovations puis de relouer les appartements plus chers. 

Sur le Plateau-Mont-Royal, la subdivision et la fusion de logements seront également interdites, tout comme le changement d'affectation pour les maisons de chambres. Certaines exceptions s’appliqueront cependant, par exemple lorsque la subdivision revient au nombre d’unités d’origine dans un bâtiment (duplex vers triplex d’origine) ou lorsque le projet vise à ajouter une unité dans un espace qui était non habitable (garage, sous-sol). 

Dans le Sud-Ouest, la subdivision de logements existants dans un bâtiment de trois logements et plus sera interdite, et il sera également interdit de réduire le nombre de logements qui s'y trouvent. Les maisons de chambres seront aussi protégées. 

Ces mesures visent à préserver les logements assez grands pour héberger les familles ainsi que les installations qui accueillent des clientèles plus vulnérables.

À lire aussi

Et encore plus