COVID-19: du renfort pour le virage numérique des commerçants montréalais | 24 heures
/mtl-news/news

COVID-19: du renfort pour le virage numérique des commerçants montréalais

Image principale de l'article COVID-19: du renfort pour le virage numérique
Photo Agence QMI, Joël Lemay

MONTRÉAL – Les commerçants montréalais vont pouvoir profiter de trois mesures supplémentaires, dont de l’aide à l'adaptation numérique, mises en place par la Ville de Montréal en pleine crise sanitaire. 

Une somme de 200 000 $ est dans un premier temps versée au Conseil québécois du commerce de détail (CQCD) afin que les commerçants puissent s’engager dans un nécessaire virage numérique. Un accompagnement sera offert sans frais à quelque 1000 commerçants dans le cadre de cette mesure, qui s’étendra sur trois mois à partir du 21 avril. 

«En cette période très difficile, la Ville tient à prêter main-forte aux commerçants en favorisant, entre autres, l’adoption de technologies et le développement de vitrines numériques. L’octroi d’un mandat au CQCD s'inscrit pleinement dans cet objectif», a dit vendredi Luc Rabouin, responsable du développement économique et commercial et du design au sein du comité exécutif, par communiqué. 

L’administration de la mairesse Valérie Plante annonce par ailleurs le report au 1er septembre prochain de l’échéance du deuxième versement des cotisations aux Sociétés de développement commercial (SDC). Il s’agit d’un coup de pouce de trois mois pour permettre aux commerçants de garder la tête hors de l’eau. 

Enfin, la Ville reporte la période d'admissibilité aux programmes PRAM Sainte-Catherine, PRAM-Artères en chantiers et PRAM-Commerces. «Cette mesure vise à permettre aux commerçants de se refaire une santé économique et de leur donner la possibilité d'investir sur leurs immobilisations», a-t-on précisé, en ajoutant que la nouvelle période d’admissibilité n’est pas encore arrêtée. 

«En cette période de grands bouleversements, la Ville met tout en œuvre pour que le secteur commercial puisse sortir le moins affaibli possible de la situation actuelle, a indiqué la mairesse Valérie Plante. Les nouvelles initiatives que nous dévoilons aujourd'hui constituent des leviers importants pour conserver des quartiers vivants et dynamiques.» 

Rappelons que mercredi, la Ville a annoncé que les petites et moyennes entreprises (PME) montréalaises affectées par la pandémie de COVID-19 pourront profiter d'un prêt ou d'une garantie de prêt allant jusqu’à 50 000 $, en vertu d'un programme d'aide de 40 millions $ financé par le gouvernement Legault.