Un DJ et des repas gratuits pour un des CHSLD les plus touchés | 24 heures
/misc

Un DJ et des repas gratuits pour un des CHSLD les plus touchés

s

Le collectif Justice Femme a voulu réchauffer un peu le coeur des résidents et du personnel du CHSLD Sainte-Dorothée, l’un des établissements les plus touchés au Québec, avec de la musique, des repas gratuits et des cartes d’encouragement.

L'organisme, visant à défendre les droits des femmes, s’est présenté vendredi à l’établissement lavallois pour offrir des paniers-repas aux employés de la santé. Un DJ était également sur place pour faire bouger les travailleurs de la santé et les résidents confinés.

«Nous avons voulu faire cette action [...] pour les soutenir avec ce qui se passe parce qu’ils sont nos anges gardiens», explique la fondatrice et présidente du collectif, Hanadi Saad.   

  

Chantale Lasalle, agente administrative du CHSLD depuis 27 ans, a été touché par le geste. «Ça réchauffe le coeur. Tout le monde est très fatigué donc, quand on nous aide comme ça, on a des frissons», indique-t-elle.  

Le CHSLD Sainte-Dorothée est aux prises avec de graves problèmes. L’établissement, visé par une action collective, dénombre au moins 81 décès. Plus de 80% des résidents du CHSLD ont été atteints par la maladie. 

«On ne s’attendait pas à voir partir beaucoup de monde comme ça», avoue Mme Lasalle, qui a vu plusieurs personnes qu’elle connaissait depuis de nombreuses années mourir.