Les rues de Montréal s’animeront cet été | 24 Heures MTL
/mtl-news/news

Les rues de Montréal s’animeront cet été

Image principale de l'article Les rues de Montréal s’animeront cet été
Joël Lemay / Agence QMI

À défaut d'accueillir des festivals, les rues de Montréal seront rythmées par des animations culturelles et sportives tout au long de l'été.

• À lire aussi: Un engouement prudent des Montréalais pour retrouver leurs activités culturelles

• À lire aussi: Les foires alimentaires haut de gamme ne savent pas quand elles rouvriront

«C’est un été tellement différent étant donné qu’il n’y aura pas de festivals», a indiqué mercredi la mairesse de Montréal Valérie Plante.

Des œuvres culturelles numériques et des installations artistiques éphémères animeront les «pistes pandémie» récemment aménagées. Une enveloppe de 800 000$ sera réservée à cet effet et un appel d’offres sera lancé pour sélectionner des œuvres d'art.

Des activités sportives et de loisirs seront également proposées à travers les voies actives des différents arrondissements. Une somme de 200 000$ est allouée pour ces parcours.

Des équipes d’Espace pour la vie se promèneront à travers le territoire afin de familiariser les citoyens aux notions de résilience et transition écologique.

Performances

Il sera également possible de profiter de performances spontanées dans le cadre du programme Quand l’art prend l’air, lancé par le Conseil des arts de Montréal.

«Les performances devront avoir lieu au cœur d’espaces urbains extérieurs qui ne nécessitent pas de permis municipal d’occupation», a indiqué la directrice générale Nathalie Maillé.

De son côté, le Quartier des spectacles prendra d’assaut le centre-ville et le Vieux-Montréal. Monique Simard, présidente du conseil d’administration du Partenariat du Quartier des spectacles, a indiqué que des vidéoprojections seraient entre autres proposées.

Ajustements

Les nouvelles voies cyclables et piétonnes ont suscité de nombreuses réactions depuis leur rapide implantation. Des compteurs seront d’ailleurs installés sur plusieurs pistes cyclables et sur les axes des voies actives afin d’évaluer leur achalandage, a annoncé la mairesse.

Un organisme en accessibilité universelle sera aussi mandaté afin d’évaluer l’ensemble du parcours. Des ajustements pourront ainsi être apportés si nécessaire.

Rappelons que l’installation de ces pistes, visant à favoriser le transport actif et la distanciation sociale pendant la pandémie, a été dénoncée par plusieurs citoyens et commerçants. Ces derniers ont notamment soulevé des enjeux de stationnements et de sécurité.

À lire aussi

Et encore plus