La couleur de peau n’aurait rien à voir avec la sélection des artistes | 24 heures
/homepage

La couleur de peau n’aurait rien à voir avec la sélection des artistes

Image principale de l'article La couleur de peau n’aurait rien à voir
TOMA ICZKOVITS/ AGENCE QMI

La couleur de peau des artistes n'influence pas la sélection de la musique qui passe à la radio, affirment des représentants de Cogeco Média et de Bell Média, appelés à réagir à des propos tenus par des musiciens québécois dans la foulée du #BlackoutTuesday.

• À lire aussi - #BlackLivesMatter: une réflexion amorcée dans l’univers du rap québ

• À lire aussi - L’industrie musicale québécoise se mobilise pour le Blackout Tuesday

Dans les pages du 24 Heures au cours des dernières semaines, les artistes Webster et Imposs affirmaient que les radios commerciales ne soutenaient pas suffisamment les artistes noirs.

«J’ai des collègues dans le rap qui ne se cassent même pas la tête à payer du “tracking radio” parce qu’ils se disent qu’ils ne joueront pas de toute façon», mentionnait notamment Sarahmée.

Le vice-président à la programmation chez Cogeco Média, Martin Tremblay, nie ces allégations et soutient que tous jouent à armes égales.

«C’est pas un enjeu de couleur de peau. Lorsqu’on écoute de la musique en comité musical, il n’y a pas de pochettes de disques ou de photos de rien. On décide ensuite si la musique fonctionne avec les formats», affirme celui dont le groupe possède notamment à Montréal les antennes de CKOI et de Rythme.

«Il y a autant de place pour Gangnam Style, d'un artiste sud-coréen, que pour un artiste allemand ou jamaïcain. La richesse d’une bonne station de radio, c’est vraiment la multitude de la provenance des styles différents, tant que ça reste dans un format.»

La «progressive javellisation» du rap québécois dénotée par Webster n’existe pas non plus aux yeux de Martin Tremblay.

«Dubmatique joue encore à CKOI et, à ce que je sache, c’est des gens de race noire. Ça a été le premier groupe hip-hop qu’on a joué en français à CKOI et à Rythme FM d’ailleurs.»

«Tizzo joue à CKOI, c’est une autre "méconception". Sa chanson [On fouette] joue depuis le 22 janvier 2020 à CKOI.»

Bell

Invités à commenter, les représentants de Bell Média (Rouge FM, Énergie) y sont allés de cette déclaration transmise par courriel.

«Les stations de radio ont chacune leurs identités musicales avec une programmation qui évolue régulièrement pour répondre aux intérêts musicaux des auditeurs. Ultimement, les auditeurs décident de la programmation radio: si une chanson fonctionne avec l’identité musicale de la station et qu’elle a le potentiel d’attirer beaucoup d'auditeurs, elle est diffusée.»

«La chaîne dédiée spécifiquement au rap québécois lancée en mai 2019 par Bell Média Radio sur iHeartRadio permet aux fans de ce genre de découvrir des nouveautés et de suivre toute l'actualité de leurs artistes québécois préférés. C’est une façon de reconnaître que le rap québécois prend de plus en plus de place dans le cœur et les oreilles des Québécois.»

À lire aussi

Et encore plus