Le festival Mural va rendre hommage aux travailleurs de la santé | 24 Heures MTL
/activities/todo

Le festival Mural va rendre hommage aux travailleurs de la santé

Image principale de l'article Hommage aux travailleurs de la santé
PHOTO COURTOISIE

MONTRÉAL – Le festival Mural fera une fleur aux infirmiers, aux préposés aux bénéficiaires et aux médecins dans le cadre de sa 8e édition, qui aura lieu du 21 juin au 21 septembre, en leur dédiant une oeuvre. 

La pandémie a inspiré les organisateurs de l'événement de «street art». C’est sur l’un des murs extérieurs de l’Hôpital général juif de Montréal que sera peinte une œuvre gigantesque en hommage aux intervenants de première ligne.

«C’est particulièrement lié à la crise qu’on vit actuellement. C’est quelque chose qui a été fait dans certaines villes américaines et européennes. Nous, on trouvait ça important de le faire ici», a expliqué le directeur général du festival Pierre-Alain Benoit.

«Montréal a été et demeure un point chaud de la pandémie, a-t-il ajouté. Les travailleurs se sont sacrifiés, carrément, pour la population. Pour nous, c’est la moindre des choses que l’art soit capable d’exprimer humblement la reconnaissance du public envers eux.»

Si on ignore encore qui sera affecté à la création de cette fresque monumentale, on connaît maintenant les grandes lignes de la programmation.

Les Montréalais Marc-Olivier Lamothe et Ankhone (du collectif A’Shop) se verront notamment confier un mur. Les autres têtes d’affiche sont Burnt Toast, Fvckrender (en duo avec Jeremy Shantz) et le vétéran Denial.

Étalé sur deux mois plutôt que 11 jours comme par les années passées, le festival Mural proposera également son «Corridart» sanitaire décoré par une myriade de créateurs triés sur le volet. La Charbonne, une passionnée de turquoise connue pour son esthétique qui rappelle les années 80, est notamment du nombre.

Une nouvelle application

Un circuit de réalité augmentée sera proposé à tous les détenteurs de téléphone intelligent. Disponible dès la mi-août, l’application permettra d’en apprendre plus sur ces murales qui décorent déjà notre quotidien.

«Dans l’audioguide, il va y avoir une description de l’œuvre, mais aussi de son contexte de création», a dit le directeur général.

«Il va aussi avoir quelques éléments de réalité augmentée, a-t-il ajouté. [...] Les développeurs de l’application vont demander aux artistes de créer certains objets en 3D.»

À lire aussi

Et encore plus