Piscine: des résidents de LaSalle dénoncent la fermeté de la réglementation | 24 Heures MTL
/mtl-news/news

Piscine: des résidents de LaSalle dénoncent la fermeté de la réglementation

Image principale de l'article Des résidents dénoncent la réglementation stricte
GUILLAUME CYR/24 HEURES/AGENCE QMI

MONTRÉAL – Des résidents d'un immeuble à appartements de LaSalle ne peuvent pas utiliser leur piscine hors terre temporaire en raison des règlements municipaux, et déplorent que l'arrondissement ne soit pas plus flexible en cette période de crise de la COVID-19.

Il fait chaud à Montréal cet été, et de longues files d'attente se créent devant les piscines municipales à cause des mesures sanitaires en place. C'est pourquoi Jean-Pierre Gaudreau, un des locataires d'un immeuble de LaSalle, a souhaité installer une piscine hors terre de 1 mètre de haut sur le terrain pour permettre aux quatre enfants et six adultes qui habitent dans le bâtiment de se baigner.

GUILLAUME CYR/24 HEURES/AGENCE QMI

«On ne veut pas attendre une heure pour se baigner trente minutes dans une piscine publique, en plus qu’on est dans une pandémie», lance M. Gaudreau.

Mais même s'il a commencé ses démarches en mai et que le propriétaire de l'immeuble est d'accord, nous voilà maintenant à la mi-juillet et la piscine reste toujours vide.

Selon la réglementation de l'arrondissement, il doit d'abord y avoir une clôture mesurant 1,5 mètre de haut autour de la piscine. Celle qui délimite le terrain de l'immeuble ne fait que 1,4 mètre, et il n'est pas possible, selon le règlement, de faire une augmentation maison.

GUILLAUME CYR/24 HEURES/AGENCE QMI

«On voulait ajouter du treillis pour qu'elle soit plus haute, mais on doit utiliser les mêmes matériaux pour toute la clôture, c'est donc impossible», déplore M. Gaudreau.

L’arrondissement inflexible

En plus, comme la sortie arrière de l'immeuble se trouve à l'intérieur de la portion clôturée, une enceinte supplémentaire de 1,2 mètre verrouillée devrait se trouver autour de la piscine. Une échelle rétractable n'est pas suffisante pour en empêcher l'accès.

Pour l'arrondissement de LaSalle, aucune dérogation n'est envisageable à ce règlement, «puisqu'il en va de la sécurité (de la vie) des personnes», écrit la chargée de communication Angélica Ramirez.

M. Gaudreau comprend très bien l'enjeu des noyades et l'importance de mettre des mesures en place pour éviter les cas tragiques, mais il estime que la canicule peut être aussi très dangereuse si les gens ne peuvent pas se rafraîchir.

Il dénonce donc ce manque de flexibilité de l'arrondissement.

«Le propriétaire a voulu bien faire en appelant la ville pour avoir un permis et être dans les règles pour les assurances. Je suis certain que plusieurs autres résidents ont une piscine sans permis», s'insurge-t-il.

Selon lui, la clôture de 1,4 mètre autour qui encadre le terrain protège assez bien la cour et les enfants peuvent difficilement accéder à la piscine.

À lire aussi

Et encore plus