126 incendies liés aux mégots de cigarettes sont survenus à Montréal en 2020 | 24 Heures MTL
/homepage

126 incendies liés aux mégots de cigarettes sont survenus à Montréal en 2020

Image principale de l'article 126 incendies liés aux mégots en 2020
Photo AFP

MONTRÉAL – Les fumeurs qui ont jeté leurs mégots dans des pots de fleurs et des potagers ont causé 126 incendies à Montréal depuis le début de l’année, pour un total de 1 226 110 $ en dommages.

Pour la même période en 2019, 55 incendies avaient causé des dégâts de 35 050 $, a révélé jeudi le Service de sécurité incendie de Montréal (SIM).

Le SIM note que les matières utilisées dans les terreaux à plantes, comme la tourbe ou la mousse de sphaigne, sont inflammables. Un mégot éteint dans ce terreau peut facilement causer un incendie.

Il peut s’écouler entre quatre et cinq heures entre le moment où une cigarette est écrasée et l’apparition d’une première flamme, qui peut ensuite se communiquer à une terrasse, à un balcon ou même à un logis.

«Les citoyens et citoyennes doivent faire preuve de vigilance lorsqu’ils éteignent leurs cigarettes, et ce, autant dans les lieux intérieurs qu’extérieurs. D’autant plus que les épisodes de chaleur accablante que nous vivons depuis le début de l’été accentuent les risques de ce type d’incendie», a mentionné la porte-parole en prévention pour le SIM, Louise Desrosiers.

Le SIM recommande aux citoyens de garder les pots de fleurs et les plates-bandes humides lorsqu’il fait chaud, d’utiliser un cendrier approprié pour l’extérieur et à l’abri du vent et, si nécessaire, d’avoir une boîte de conserve ayant une bonne profondeur qu'on remplit de sable humide ou d'eau pour y éteindre les mégots.

À lire aussi

Et encore plus