Traitement gratuit contre l’agrile du frêne: la demande citoyenne pas aussi forte que les attentes initiales | 24 Heures MTL
/mtl-news/news

Traitement gratuit contre l’agrile du frêne: la demande citoyenne pas aussi forte que les attentes initiales

Image principale de l'article La demande citoyenne pas aussi forte que prévu
Photo Archives/Agence QMI

MONTRÉAL – En offrant aux citoyens de faire traiter gratuitement leurs arbres contre l’agrile du frêne, Montréal s’attendait à voir le nombre d’arbres protégés plus que doubler, un espoir qui ne s’est pas encore concrétisé. 

Lorsque la Ville de Montréal a annoncé, en mai 2019, que les Montréalais allaient pouvoir faire traiter gratuitement les frênes sur leur terrain privé en faisant une demande avant le 31 juillet, elle s’attendait à injecter jusqu’à 10 000 arbres annuellement avec le biopesticide TreeAzin.

En 2019, première année d’existence du programme gratuit, ce sont plutôt 4887 arbres sur des propriétés privées à Montréal qui ont été traités contre l’agrile du frêne.

Pour la seconde année, soit 2020, il n’a pas été possible d’obtenir les chiffres, la compilation n’étant pas terminée selon les fonctionnaires.

Avant l’annonce de 2019, les citoyens devaient payer pour le traitement, même si la Ville subventionnait les deux tiers du coût.

Invitée à se prononcer sur la popularité du service gratuit lors d’une conférence sur le bilan de la foresterie urbaine mardi, l’administration municipale ne s’est pas avancée.

Plusieurs facteurs peuvent influencer les chiffres, incluant l’évolution de l’infestation de l’agrile du frêne, a-t-on suggéré.

En outre, on note que près de 4900 frênes ont été traités en 2019, contre 5854 frênes en 2017, soit avant le programme gratuit.

Un arbre sain doit être traité aux deux ans. Ainsi, les cohortes d’arbres traités en 2019 ont pu être injectées pour la dernière fois en 2017; et non pas en 2018 (3864 frênes injectés).

Demandes de citoyens

Selon la Ville, près de 1700 demandes d’intervention ont été reçues pour la période d’inscription se terminant le 31 juillet 2020. Une demande citoyenne peut concerner plusieurs arbres sur une même propriété. Certaines peuvent être refusées, comme lorsque le frêne est en trop mauvais état ou a déjà été traité l’année précédente par exemple.

En 2019, près de 4500 demandes avaient été reçues, dont un peu plus de la moitié furent acceptées, soit quelques 2400.

«On ne peut comparer 2020 avec 2019 et établir une hausse ou une baisse de demandes», a commenté la Ville, précisant que le traitement est bisannuel. Un propriétaire ayant bénéficié du programme en 2019 n’y est pas admissible en 2020, mais l’année suivante seulement.

Le nombre de demandes reçues en 2019, première année du programme gratuit, «était particulièrement élevé et comprenait plusieurs propriétaires qui n'avaient jamais fait traiter leurs frênes auparavant, ce qui est moins fréquent cette année», a ajouté la Ville.

Nombre de frênes privés traités via le programme d’aide financière de Montréal

2015: 1407

2016: 4581

2017: 5854

2018: 3864

2019: 4877 (gratuit)

Source: Ville de Montréal

À lire aussi

Et encore plus