Région de Montréal : possible de payer son autobus avec son cellulaire dès septembre | 24 Heures MTL
/transports

Région de Montréal : possible de payer son autobus avec son cellulaire dès septembre

Image principale de l'article Nouveau mode de paiement offert par l’ARTM
Photo d'archives

Les usagers des autobus publics du Grand Montréal pourront acheter et valider leur billet d’autobus directement à partir des applications mobiles Transit et Chrono.

Dès le 1er septembre, il sera possible de payer son passage d’autobus et le montrer au chauffeur sur son téléphone intelligent via ces plateformes mobiles, peu importe où l'on se trouve grâce à une connexion internet.

Offert au coût de 3,50 $, le «Titre bus-sans contact» permet de se déplacer sur l'ensemble des lignes de bus de la région de Montréal. Contrairement à ceux présentement disponible, le nouveau titre pourra être validé à bord des bus de l'ensemble des lignes d'exo, du Réseau de transport de Longueuil (RTL), de la Société de transport de Laval (STL) et de la Société de transport de Montréal (STM). Il n’est pas valide dans le métro et le train.

L'Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) en a fait l'annonce mardi matin. «Alors que les habitudes de déplacement demeurent bouleversées, cette initiative s'ajoute aux mesures sanitaires mises en place par les sociétés de transport de la région, en permettant plus de flexibilité aux usagers pour l'achat de titres unitaires bus ainsi qu'une validation sans contact», explique le directeur général de l'ARTM, Benoît Gendron.

Temporaire

Les usagers pourront se procurer jusqu'au 18 décembre plusieurs titres et les activer jusqu'au 31 janvier 2021 sur un seul téléphone intelligent. Ce titre est non-échangeable ni remboursable.

Une fois activé, il suffit d'aller chercher le titre dans l'onglet portefeuille de titre et le montrer au chauffeur d'autobus au moment de l'embarquement. Le billet virtuel disparaîtra de l'application après 120 minutes.

À la fin mai, le «24 Heures» rapportait que l'Autorité prévoyait lancer cet outil afin de réduire la circulation de titre en papier et limiter les risques de propagation de la COVID-19.

Après Québec

Cette solution est similaire à celle qui a été déployée par le Réseau de transport de la Capitale (RTC) en juin dernier.

En effet, les utilisateurs occasionnels du transport en commun à Québec peuvent acheter leurs titres de transport via une nouvelle application mobile. Cette plateforme devrait permettre l'acquisition de titres mensuels dès cet automne.

À lire aussi

Et encore plus