La piste cyclable du pont Jacques-Cartier sera ouverte l'hiver | 24 Heures MTL
/transports/bikepedestrian

La piste cyclable du pont Jacques-Cartier sera ouverte l'hiver

Image principale de l'article La piste cyclable sera ouverte l'hiver
Photo Sébastien St-Jean / Agence QMI

La piste multifonctionnelle et le trottoir du pont Jacques-Cartier seront maintenant accessibles tout l'hiver, ce qui coûtera près de 300 000 $ chaque année en frais d'entretien.

Entre 6 h et 22 h, les piétons et cyclistes pourront circuler de part et d'autre du pont, qui relie Longueuil à Montréal en passant au-dessus de l'île Sainte-Hélène, a annoncé lundi la ministre fédérale de l'Infrastructure, Catherine McKenna.

«En tant que cycliste, je suis ravie que les résidents de la grande région de Montréal pourront utiliser la piste multifonctionnelle du pont Jacques-Cartier en hiver comme en été», a souligné Mme McKenna.

La société Les Ponts Jacques Cartier et Champlain incorporée (PJCCI) estime que 350 cyclistes utiliseront chaque jour cette piste l'hiver, ce qui représente environ 15 à 20 % de l'achalandage estival.

Les coûts associés au déneigement et à l'entretien de la piste sont évalués à 295 000 $ par année.

À l'Association des piétons et cyclistes du pont Jacques-Cartier, on se réjouit de ce dénouement. «Ça fait plus de 10 ans que des citoyens se mobilisent afin d'avoir accès à la piste cyclable pendant quatre saisons», précise son président, François Démontagne. Ce dernier rappelle que des manifestations ont eu lieu dans les dernières années pour exiger le maintien de ce lien cyclable toute l’année.

«C'est sûr qu'en déneigeant la piste, on va donner le goût à certaines personnes d'utiliser leurs vélos l'hiver», a laissé savoir la présidente-directrice générale de Vélo Québec, Suzanne Lareau. Elle souligne que le nombre de vélos dans les rues de Montréal a augmenté l'hiver depuis que la Ville a décidé de déneiger une partie de son réseau cyclable.

Projet-pilote concluant

Un projet-pilote qui s'est déroulé l'hiver dernier a démontré que cette ouverture était possible.

Du 23 décembre au 11 mars dernier, 25 cyclistes témoins ont pu évaluer la qualité de la piste cyclable en présence de neige et de verglas. Durant cette période, 1095 passages ont été recensés sur la piste du pont Jacques-Cartier pour une moyenne de 23 cyclistes par jour.

À l'aide d'une clé, les cyclistes sélectionnés pour prendre part au projet pilote de simulation hivernale pouvaient déverrouiller la barrière et circuler. Après chaque passage, ces derniers devaient ensuite remplir un sondage sur la qualité de la surface de la piste du pont.

Populaire aux heures de pointe

Les cyclistes témoins ont emprunté la piste 87 % du temps aux heures de pointe entre autres pour aller au travail et en revenir.

- 48 % des déplacements ont été effectués entre 6 h et 9 h

- 39 % ont été effectués entre 15 h et 19 h

- 10 % des déplacements ont eu lieu entre 9 h et 15 h

- 2 % des déplacements ont été effectués après 19 h

Chaussée en bon état

L'état de la chaussée a été jugé très sécuritaire 60 % du temps par les cyclistes.

À de nombreuses occasions, alors que des précipitations de neige tombaient sur Montréal, les cyclistes témoins mentionnaient que la qualité de la surface de la piste multifonctionnelle du pont Jacques-Cartier était supérieure à celle des réseaux cyclables de Montréal et Longueuil.

Le niveau d'appréciation de la qualité de surface par les cyclistes témoins se situait à 2,87 sur 3.

En tout, 40 opérations de déneigement ont été nécessaires durant cette période sur la structure de 2,7 kilomètres de long. La piste a dû être fermée à cinq reprises en raison des conditions climatiques hivernales.

Le service de navette qui offrait le transport des cyclistes entre les deux rives l'hiver dernier ne sera pas renouvelé.

À lire aussi

Et encore plus