La tarification du transport en commun sera simplifiée | 24 Heures MTL
/transports

La tarification du transport en commun sera simplifiée

Image principale de l'article La tarification sera simplifiée
Joël Lemay / Agence QMI

Une refonte tarifaire du transport en commun permettra de se procurer une carte «tout inclus» pour voyager partout dans le grand Montréal, réduira à quatre le nombre de zones tarifaires et permettra le paiement par carte de crédit dans les bus et le métro.

Pour 176 $ par mois, il sera possible d'avoir accès au métro, aux autobus, aux trains de banlieue ainsi qu'aux 26 stations du futur Réseau express métropolitain (REM) une fois la réforme mise en place.

PHOTO COURTOISIE/ARTM

La refonte, attendue depuis longtemps par les utilisateurs du transport en commun, sera mise en place graduellement entre juillet 2021 et décembre 2024, selon le plan présenté jeudi par l'Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM). Cet organisme chapeaute les sociétés de transport de Montréal, Laval, Longueuil ainsi qu'exo (gestionnaire des trains de banlieue et autobus sur les couronnes).

Les utilisateurs des bus et métro de la STM pourront à terme se procurer une passe mensuelle à 90 $ pour circuler partout sur l'île (zone 1), ce qui inclura l'accès aux stations montréalaises du futur Réseau express métropolitain (REM).

Il sera toutefois encore impossible d'utiliser le titre mensuel de la STM dans les stations de métro de Laval et Longueuil pour rentrer sur l'île, une situation que plusieurs utilisateurs du métro trouvent absurde et espéraient voir réglée par la refonte tarifaire.

Les citoyens de l'ouest de l'île de Montréal et ceux des villes de Saint-Bruno et Boucherville, sur la Rive-Sud, sont parmi les grands gagnants de cette refonte tarifaire, puisqu'avec les nouvelles subdivisions proposées, ils changeront de zone de déplacement. Leur titre de transport mensuel leur reviendra donc moins cher. Pour cause, le nombre de zones sera coupé de moitié.

Les usagers demeurant hors du territoire de l’ARTM qui souhaitent accéder à la zone de l’agglomération de Montréal devront payer 245 $ par mois.

Les Longueuillois perdants

Le projet de refonte entraînera une hausse significative des dépenses pour les usagers de l'agglomération de Longueuil. Actuellement, ces derniers payent 100 $ par mois pour l'ensemble des services d'autobus du Réseau de transport de Longueuil (RTL), incluant les bus qui se rendent jusqu'à Montréal.

Comme les bus du RTL ne pourront plus circuler sur le pont Samuel-De Champlain après la mise en service du REM, les Longueuillois qui veulent aller fréquemment à Montréal devront plutôt acheter un titre mensuel de 144 $, permettant d'utiliser tous les transports en commun des agglomérations de Montréal, Longueuil et Laval, incluant le REM ou le métro pour traverser le fleuve.

Capture écran des 4 zones tarifaires proposées dans le cadre du projet de refonte tarifaire présenté par l'ARTM jeudi matin.
PHOTO COURTOISIE/ARTM

PHOTO COURTOISIE/ARTM

Capture écran des 4 zones tarifaires proposées dans le cadre du projet de refonte tarifaire présenté par l'ARTM jeudi matin. PHOTO COURTOISIE/ARTM

En plus de diminuer le nombre de zones, la refonte fera passer le nombre total de titres de transport en commun de 700 à plus d'une centaine. Elle vise à simplifier la vie des utilisateurs et à réduire les disparités entre les secteurs.

L'ARTM souhaite entendre la population sur son projet de refonte tarifaire. Des consultations publiques auront d'ailleurs lieu de septembre à novembre, a fait savoir l'Autorité.

La dernière modification majeure liée à la tarification du transport collectif dans le grand Montréal remonte à plus de 20 ans, lorsque les titres TRAM ont été introduits. Ces titres offrent la possibilité aux usagers d’accéder aux réseaux de trains, de métro et d’autobus en fonction de leurs besoins.

Les personnes qui souhaitent s'exprimer sur le projet de refonte tarifaire peuvent le faire en se rendant sur la plateforme www.repensonslamobilite.quebec.

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus