Pourquoi faut-il payer ses impôts d’ici la fin septembre? | 24 Heures MTL
/jobs

Pourquoi faut-il payer ses impôts d’ici la fin septembre?

Image principale de l'article Pourquoi faut-il payer ses impôts rapidement?
Photo Agence QMI

En raison de la pandémie, le gouvernement a décidé de repousser d’un mois la date limite pour payer le solde de ses impôts. Toutefois, encore 1,3 million de Canadiens n’avaient pas encore produit leur déclaration en date du 22 août. Pourquoi faut-il s’empresser de gérer ses impôts avant la date d’échéance, désormais convenue pour le 30 septembre?

En plus de reporter la date limite pour payer le solde de ses impôts, Ottawa et Québec ont aussi déterminé qu’il n’y aurait pas de pénalité pour production tardive des déclarations fiscales avant le 30 septembre. Cela dit, si cette date n’est pas respectée, des conséquences s’en suivront.

La fin des prestations 

«Pour les gens qui sont admissibles à la TPS et à la solidarité, il va y avoir interruption de paiements en date du mois d’octobre et on pourrait même demander que les paiements des mois de juillet, août et septembre soient remboursés», explique Josée Cabral, spécialiste de l’impôt supérieur pour H&R Block.

Jusqu’à présent, le gouvernement s’est basé sur l’impôt 2018 pour continuer de verser les prestations comme l’allocation familiale, ainsi que les crédits pour solidarité et TPS. Par contre, après le 30 septembre, ces prestations seront interrompues si une déclaration n’est pas remplie.

Pénalité et intérêts 

«Après le 30 septembre, comment ça fonctionne, c’est que le mois suivant il y a une pénalité de 5% et par la suite, tous les mois, il y a une pénalité de 1% d’intérêt jusqu’à 12 mois», souligne également Mme Cabral. Si on fait le calcul, après un an, cela représente 17% du solde à additionner!

Si par exemple une déclaration fiscale était produite le 1er janvier 2021 (ce qu’il ne faut pas faire!), la pénalité de 5% s’appliquerait automatiquement et les intérêts seraient calculés à partir du 30 septembre également. «Le gouvernement retourne en arrière», dit la spécialiste.

Prendre un arrangement 

Si une personne n’est pas en mesure de faire le paiement complet de son solde avant le 30 septembre, Josée Cabral l’invite à téléphoner l'Agence du revenu du Canada (ARC) et Revenu Québec pour prendre un arrangement de paiement étalé sur quelques mois.

Cet arrangement, s’il est pris rapidement, soustraira l’individu aux mesures de pénalité et d’intérêts. «Si on ne respecte pas l’arrangement, le gouvernement retourne sur le solde dû et il impose la pénalité et l’intérêt», rappelle cependant la spécialiste.

Unsplash | Jan Antonin Kolar

Petit coup de pouce 

Les étudiants qui n’ont pas produit leur déclaration ne doivent pas oublier d’inclure les relevés liés aux frais de scolarité (T2202A et relevé 8). Certains d’entre eux peuvent aussi être admissibles à un crédit relatif aux frais de déménagement s’ils se sont déplacés à plus de 40 kilomètres de leur domicile initial pour les études.

Pour les nouveaux travailleurs sur le marché, il peut s’avérer utile d’évaluer les déductions potentielles à aller chercher selon sa situation. Parmi celles-ci: les cotisations syndicales, les frais médicaux non couverts par une assurance privée et le crédit pour l’achat d’une première maison. 

Et pour l’avenir, regrouper à l’avance tout ce qui a trait aux impôts demeure la clé. «On prend une chemise ou un fichier qu’on garde dans un espace désigné à la maison et on prend l’habitude de mettre tout ce qui a rapport aux REER, aux dons, aux reçus médicaux à l’intérieur», conseille Josée Cabral.

La spécialise de H&R Block suggère aux travailleurs autonomes de bien numériser tous leurs reçus puisque ceux-ci se décolorent au fil du temps. Advenant une vérification fiscale, le gouvernement pourrait couper une déduction liée à un reçu illisible.

À lire aussi

Et encore plus