Un collectif de métalleux spécialisé dans le doublage de voix de monstres | 24 Heures MTL
/homepage

Un collectif de métalleux spécialisé dans le doublage de voix de monstres

Les voix terrifiantes des artistes de La Fabrique de Monstres ont été entendues par des millions de personnes.

Sébastien Croteau, Corinne Cardinal & Jeffrey Mac Dermott
Courtoisie

Sébastien Croteau, Corinne Cardinal & Jeffrey Mac Dermott

La musique métal et les jeux vidéo se côtoient depuis plusieurs années, en partie grâce aux célèbres trames sonores des jeux Doom des années 90. Toutefois, les artistes métal n'ont pas que leur musique à offrir à l'industrie ludique: ils peuvent donner la voix aux créatures monstrueuses de jeux vidéo.

C'est ce que font les membres de La Fabrique de Monstres, un collectif montréalais de métalleux qui vient tout juste de lancer son propre site web. 

Spécialisée dans le doublage de voix de monstres et de créatures pour les jeux vidéo et le cinéma, La Fabrique de Monstres est un collectif qui rassemble 16 chanteuses et chanteurs provenant majoritairement de la scène métal québécoise. L'un des fondateurs du projet, Sébastien Croteau, précise toutefois qu'il ne s'agit pas d'une agence d’artistes.

«Contrairement à ce que les gens pourraient croire, nous ne sommes pas une agence d'artistes, nous ne représentons pas directement ces artistes et nous ne touchons aucun pourcentage sur les contrats que ceux-ci pourraient décrocher grâce à notre travail de promotion. Il est d'ailleurs possible de contacter directement les artistes à partir de notre site et de consulter leur CV artistique», déclare-t-il. 

Des géants du jeu vidéo   

Les membres du collectif ont prêté leurs voix à plusieurs projets de jeux vidéo au fil des ans, travaillant principalement avec Ubisoft, Eidos, Electronic Arts et Capcom. 

Le fondateur du projet est, pour sa part, arrivé dans l'industrie du jeu vidéo un peu par hasard. Il compte maintenant 14 jeux vidéo dans son portfolio de doublage.

«Étrangement, c'est un ami, Alexandre Pelletier, que j'ai rencontré grâce à mon groupe de musique métal et qui, à l'époque, avait commencé à travailler chez Ubisoft. Il a tout simplement suggéré mon nom à un des responsables et ce dernier m'a contacté. Le premier jeu sur lequel j'ai travaillé fut Far Cry Instincts en 2005.»

Les artistes du collectif ont travaillé sur des blockbusters de l'industrie du jeu vidéo, tels que Far Cry 5 (Ubisoft), Shadow of the Tomb Raider (Eidos), Assassin's Creed (Ubisoft) et, sans surprise, la franchise de zombies Resident Evil (Capcom). 

Pas toujours des monstres   

Même s'ils incarnent souvent des monstres, les métalleux peuvent aussi être entendus dans des rôles moins maléfiques, comme l’a fait Croteau dans Assassin’s Creed 2, un jeu développé par Ubisoft Montréal. 

«Je devais faire le son d’une personne qui s’étouffe parce qu’elle a été empoisonnée par la lame secrète d’Ezio. Pour l’occasion, j’avais utilisé du miel pour donner un effet plus gluant à ma voix. Il nous arrive aussi de faire des êtres humains, tout ce qu’il y a de plus normal. Par contre, ce sont les monstres et autres créatures qui sont principalement notre spécialité». 

Le site web de La Fabrique de Monstres sert, avant tout, à mettre en valeur le talent des membres. Les studios peuvent consulter les portfolios des membres et les contacter directement afin de trouver la voix monstrueuse parfaite. 

«Je crois que pour les compagnies de films et de jeux vidéo, il est important d'avoir un seul endroit où il est possible de trouver ce qu'elles cherchent. Cela rend leur travail plus facile lorsqu'elles n'ont qu'un seul endroit à visiter lorsqu'elles recherchent le type d'effets vocaux que nous sommes en mesure de produire.»

Consultez lafabriquedemonstres.com pour un échantillon intitulé Horde, où l'on peut voir et entendre un fascinant enregistrement de voix de zombies!

À lire aussi

Et encore plus