Des commerçants dénoncent les pistes cyclables sur Bellechasse | 24 Heures MTL
/transports/bikepedestrian

Des commerçants dénoncent les pistes cyclables sur Bellechasse

Après les commerçants de la rue Saint-Denis, au tour de femmes et d'hommes d'affaires de la rue Bellechasse à Montréal de dénoncer l'aménagement de pistes cyclables qui vont mettre selon eux «en péril leur survie financière».

Dans une lettre adressée à la mairesse de Montréal, Valérie Plante, et également au maire de l’arrondissement Rosemont–La Petite-Patrie, François W. Croteau, une douzaine de personnes dénoncent les voies cyclables installées depuis quelques semaines dans ce quartier central. 

Les commerçants tels que Monsieur Muffler Bellechasse, RDC Fondation inc., la Clinique dentaire Bellechasse, les pharmaciens propriétaires Babk Hejazi et Simon Boutros, la Clinique Carpe Diem, Tapis Jules-Émard, Notam Placement Média, sont signataires de la lettre .

Deux restaurateurs, soit Noémie Dumais du restaurant Une nuit à Bangkok, et Yann Charbonney, du restaurant Geppetto Beaubien, ainsi qu’une propriétaire immobilière et une représentante d’un groupe de citoyens dénoncent l’aménagement. 

Ils jugent que la piste cyclable rend pratiquement impossibles les livraisons par les compagnies de distribution pour approvisionner les commerces de leurs biens offerts à la population locale, complique le quotidien des employés des différentes écoles de quartier dans la recherche d'un stationnement, diminue de façon draconienne la qualité de vie des citoyens aux abords de cette rue et nuit à la sécurité des piétons, des personnes âgées et des personnes à mobilité réduite.

Ils dénoncent également le sens unique en direction ouest mis en place au cours de l’été. Ils demandent une rencontre rapide dans les autorités pour trouver des solutions sans priver les citoyens et commerçants de près de 800 places de stationnement. 

À lire aussi

Et encore plus