Cinéma: du stop motion en ligne | 24 Heures MTL
/activities/todo

Cinéma: du stop motion en ligne

Le court métrage
PHOTO COURTOISIE

Le court métrage "À la mer poussière" d'Héloïse Ferlay est présenté en ligne dans le cadre de la 12e édition du festival Stop Motion Montréal qui se déroule entièrement en ligne cette année. PHOTO COURTOISIE

Le Festival Stop Motion Montréal présente jusqu’au 20 septembre une édition entièrement en ligne pour tous les adeptes de cette technique de cinéma d’animation.

La programmation du festival, qui en est cette année à sa 12e édition, est composée de 90 courts métrages divisés en onze programmes distincts d’environ une heure chacun. Parmi les programmes mis en ligne, neuf présenteront des films en compétition officielle.

«On va récompenser un meilleur film de la relève, un meilleur film pour les artistes indépendants et un meilleur film pour les artistes professionnels, détaille Dominique Côté, codirectrice et programmatrice du festival. On a aussi une catégorie spéciale pour les films jeunesse. Donc on va avoir un programme d’une heure spécifiquement dédiée aux enfants.»

Le court métrage

PHOTO COURTOISIE

Le court métrage "Attitude" de Szandra Pataki et Zsuzsa Kemény est présenté en ligne dans le cadre de la 12e édition du festival Stop Motion Montréal qui se déroule entièrement en ligne cette année. PHOTO COURTOISIE

Les courts métrages «KKUM» du Sud-Coréen Kang-min Kim, «À la mer poussière» de Héloïse Ferlay et «Un coeur d'or» de Simon Filliot sont notamment présentés. L'accès aux nombreux films se fait via la plateforme VUCAVU.

«C’est une plateforme canadienne qui est spécialisée en diffusion de courts métrages, de vidéos d’art, de type indépendant, explique la codirectrice. Les gens visitent VUCAVU.com, s’inscrivent comme utilisateur, et pourront ensuite choisir le programme qu’ils souhaitent.»

Le coût est de 5 $ par programme de courts métrages. Après l’achat, le programme reste accessible pour une période de 48 h.

Illusion du mouvement

Deux autres programmes de courts métrages se joignent également à la programmation, en dehors de la compétition officielle, et sont dédiés respectivement aux films québécois et aux films écossais. Enfin, trois conférences portant sur les dessous du métier seront accessibles, chacune au coût de 7 $. Le festival a débuté le 14 septembre et se poursuivra jusqu’à dimanche.

Le court métrage

PHOTO COURTOISIE

Le court métrage "Gon, The Little Fox" de Takeshi Yashiro est présenté en ligne dans le cadre de la 12e édition du festival Stop Motion Montréal qui se déroule entièrement en ligne cette année. PHOTO COURTOISIE

«On est le premier événement 100 % dédié à l’animation en volume, ou au stop motion, poursuit Dominique Côté. C’est la seule technique qui utilise les objets et la matérialité des choses. C’est de l’animation qui est en volume avec des objets concrets et de la prise de photos image par image, contrairement à l’animation 3D ou 2D où on se sert de dessins et où on utilise des ordinateurs pour modéliser les images. Là, c’est la matérialité, on touche les choses, on bouge chaque partie des objets, une image à la fois, pour recréer l’illusion du mouvement.»

À lire aussi

Et encore plus