Bientôt des voies réservées sur l'A-30 | 24 Heures MTL
/transports/bus

Bientôt des voies réservées sur l'A-30

Image principale de l'article Bientôt des voies réservées sur l'A-30
PHOTO ARCHIVE/LA SEIGNEURIE/AGENCE QMI

Le ministère des Transports du Québec lance un appel d'offres afin d’élargir l'autoroute 30, sur la Rive-Sud de Montréal et y aménager des voies réservées dans chaque direction.

Ces travaux devraient débuter en 2022 et ont comme objectif de favoriser l'utilisation du transport collectif tout en soutenant le développement économique, alors que les premières stations du Réseau express métropolitain (REM) devraient être en service dès la fin 2021 sur la Rive-Sud.

Le ministre des Transports du Québec, François Bonnardel et la présidente du Conseil du trésor,Sonia Lebel en ont fait l'annonce à Brossard jeudi après-midi. «L'autoroute 30 a un rôle crucial pour les résidents de la Rive-Sud et pour l'économie de la grande région métropolitaine», a précisé le ministre Bonnardel.
À terme, l'élargissement d'une vingtaine de kilomètres de l'A-30, entre les autoroutes 20 et 10, améliorera la fluidité des déplacements qui accueille près de 80 000 véhicules par jour.

Le projet de loi concernant l'accélération de certains projets d'infrastructure, déposé mercredi à l'Assemblée nationale réduira d'ailleurs de plus de trois ans l'échéancier initial de ces travaux.

Encourager l'utilisation du transport en commun

Le développement résidentiel et commercial dans les dernières années aux abords de l'autoroute 30 a amplifié le trafic déjà très dense dans le secteur«Je suis convaincue que cette annonce marquera un point tournant qui permettra à l'autoroute 30 de devenir – enfin – une artère adaptée à la réalité de la mobilité d'aujourd'hui et de demain», s'est réjoui la mairesse de Brossard, Doreen Assaad. 

Le Réseau de transport de Longueuil (RTL), qui dessert la population des villes de Longueuil, Saint-Lambert, Boucherville, Brossard et Saint-Bruno-de-Montarville, a applaudi ce projet attendu depuis des années. «Il s’agit d’une excellente nouvelle pour notre clientèle. La congestion sur cette artère nuit de façon globale à la mobilité sur la Rive-Sud», a indiqué par communiqué le président de son conseil d’administration, Jonathan Tabarah.

L'opérateur exo estime de son côté que ce type d'aménagement permet de rendre le transport collectif plus attrayant aux yeux de la clientèle actuelle et future. À l'heure actuelle, 13 lignes d'autobus d'exo empruntent quotidiennement l'autoroute 30 sur la Rive-Sud de Montréal.

À lire aussi

Et encore plus