L’agresseur sexuel à la casquette de Mascouche écope de 31 mois et demi de prison | 24 Heures MTL
/mtl-news/crimes

L’agresseur sexuel à la casquette de Mascouche écope de 31 mois et demi de prison

Image principale de l'article Il écope de 31 mois et demi de prison
PHOTO COURTOISIE, Sûreté du Québec

Éric Gauvreau-Paquette, l’agresseur pédophile de Mascouche arrêté l’an dernier grâce à sa casquette oubliée sur la scène d’une agression, écope de 31 mois et demi de prison.

Il a reçu sa sentence lundi quelques heures après avoir plaidé coupable au palais de justice de Joliette à de multiples accusations en lien avec une série d’agressions sexuelles à l’endroit de jeunes filles.

L'individu était détenu depuis 13 mois. Une fois libéré au terme de sa peine, il sera sous probation pour une période de trois ans.

Gauvreau-Paquette avait été arrêté en août 2019 après avoir été trahi par sa casquette retrouvée sur les lieux d’une récente agression. Le fait que des photos de lui portant cette même casquette étaient toujours affichées sur sa page Facebook a grandement aidé la police à procéder à son arrestation, avait rapporté «Le Journal de Montréal» à l’époque.

Il ciblait des filles d’âge mineur sur des pistes cyclables de Terrebonne et de Mascouche.

À lire aussi

Et encore plus