Jean-Sébastien Girard : « Tout ce que je fais est éphémère » | 24 Heures MTL
/activities/todo

Jean-Sébastien Girard : « Tout ce que je fais est éphémère »

Image principale de l'article « Tout ce que je fais est éphémère »
Courtoisie / Juste pour Rire

On l’a entendu au micro d’ICI Première plus souvent qu’à son tour, prêtant sa voix à la mise en lumière de chanteuses et chanteurs oubliés. Naturellement attiré vers la culture pop d’une autre époque, l’animateur de «JS Tendresse» s’apprête néanmoins à s’en distancer pour révéler un autre côté de sa personnalité dans le cadre du Festival Juste Pour Rire.

« C’est sûr que dans un monde idéal, il y aurait eu de la musique, de la grosse variété kitsch... C’est certain que j’aurais joué avec ces codes-là.

« Compte tenu du contexte, je ne peux pas promettre une espèce de mise en scène très... moi-même! Pour ça, il faudra attendre après le vaccin. »

La deuxième vague de COVID-19 qui déferle sera, mine de rien, au cœur du premier gala Juste pour Rire dont Jean-Sébastien Girard tiendra les rênes, cette proposition scénique qu’il a choisi de baptiser « Le show éphémère ». Un titre fort à propos pour ce gars de radio.

« Tout ce que je fais est profondément éphémère, quoiqu’avec l’application OHdio et les podcasts ça laisse quand même des traces. »

« Ce show [...], c’est quelque chose de très ciblé dans le temps. En principe, ça devrait très mal vieillir. On parle vraiment de l’année 2020, d’où on en est cet automne. On espère que dans un an, tout le contenu sera tombé en désuétude. » 

Catherine Éthier, Jean-Thomas Jobin, Guillaume Wagner, Louis T et Julien Corriveau (sous la perruque de son Monsieur Mousteille) seront ses invités, des humoristes pince-sans-rire qui partagent une petite parenté avec lui. « C’est 100% ma liste de rêve », confie-t-il d’ailleurs au passage.

La succession de numéros sera livrée c à la Place des Arts et retransmis en direct sur la plateforme Yoop, puis diffusé en version écourtées sur les ondes de la radio d’État. 

« Pour la portion radio, ce sera un montage d’une cinquantaine de minutes. Ça nous laisse une espèce de latitude pour des choses plus edgy. »

Le fils à maman de «La soirée est encore jeune» cacherait-il donc un côté obscur entre deux chansons de Mireille Mathieu? Apparemment, oui.

Pour paraphraser celle qui l’a mis au monde, en l'occurrence Madame Monique Michaud sur son 45 tours de 1986, Jean-Sébastien Girard a « vraiment tout ce qu’il faut pour faire un show.» Des blagues salaces dans un écrin de paillettes, espérons-le.

 

Le show éphémère

Vendredi 2 octobre à 20h sur Yoop

Vendredi 9 octobre à 22h sur les ondes d’Ici Première

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus