Après un été piéton, l'avenue du Mont-Royal rouverte aux voitures | 24 Heures MTL
/transports/bikepedestrian

Après un été piéton, l'avenue du Mont-Royal rouverte aux voitures

Image principale de l'article L'avenue du Mont-Royal rouverte aux voitures
Joël Lemay / Agence QMI

L’avenue du Mont-Royal, qui était réservée aux piétons depuis le début de l’été, est de nouveau accessible aux automobilistes depuis lundi.

L’ouverture complète entre l’avenue du Parc et la rue Fullum était prévue lundi, avait indiqué l'arrondissement du Plateau-Mont-Royal sur le site de la Ville de Montréal soulignant que le marquage au sol de signalisation était complété.

L’Avenue Mont-Royal est complètement réouverte à la circulation automobile, à Montréal, mardi le 6 octobre 2020. L’Avenue Mont-Royal a été transformée en rue piétonne tout l’été. 
JOEL LEMAY/AGENCE QMI

Joël Lemay / Agence QMI

L’Avenue Mont-Royal est complètement réouverte à la circulation automobile, à Montréal, mardi le 6 octobre 2020. L’Avenue Mont-Royal a été transformée en rue piétonne tout l’été. JOEL LEMAY/AGENCE QMI

La rue, qui a été piétonnisée à la mi-juin, faisait partie du réseau de «voies actives sécuritaires» (VAS) installé par la Ville pour favoriser le transport actif et la distanciation sociale durant la pandémie. De nombreuses pistes cyclables temporaires ont également été aménagées à travers Montréal et seront démantelées au cours des prochaines semaines.

Selon l’arrondissement, l’avenue du Mont-Royal piétonne a attiré entre 12 000 et 16 000 usagers par jour en moyenne entre le 22 juin et le 23 août.

La piétonnisation de cette rue avait semé l’inquiétude chez certains commerçants qui craignaient une diminution de leurs chiffres d’affaires, notamment en raison de la difficulté pour les clients de venir en voiture ou en transport en commun. D'autres, comme les restaurateurs, avaient pu en profiter pour installer de larges terrasses sur la voie publique.

Les commerçants et les résidents du coin avaient également déploré devoir composer avec le détournement du trafic automobile.

Malgré tout, 80 % des répondants à un sondage mené par la Ville en collaboration avec la firme L'Observateur ont indiqué être «satisfaits» ou «très satisfaits» de la piétonnisation de l'avenue du Mont-Royal.

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus