Montréal: de l’aide pour les commerçants affectés par le REV | 24 Heures MTL
/transports

Montréal: de l’aide pour les commerçants affectés par le REV

Image principale de l'article De l’aide pour les commerçants affectés par le REV
PHOTO / Capture écran présentation REV comité exécutif de la Ville de Montréal 20 mai 2020

Les commerçants situés dans un secteur traversé par le Réseau express vélo (REV) pourraient obtenir de l’aide financière de la Ville de Montréal afin de les dédommager des impacts négatifs liés à leurs travaux d'implantation. 

Le montant alloué serait évalué en fonction de la superficie de l’établissement, selon le plan présenté par le comité exécutif mercredi. Par exemple, un commerce de 186 mètres carrés et moins pourrait toucher 2500 $, et un établissement de 464 mètres carrés et plus recevrait 5000 $. Un montant total de 1,5 million $ serait réservé à ce programme pour 2021.

Le programme de subvention viserait les secteurs touchés par la première phase de l’aménagement du REV, dont les travaux ont commencé cette année. Cette aide serait offerte pendant l'état d'urgence de la Ville. Les secteurs des rues Berri, Lajeunesse, Saint-Denis, Peel, Bellechasse, Saint-Antoine et Viger ainsi que Souligny seraient ainsi admissibles.

«[Sur] l’axe Saint-Denis, qui est un peu le premier grand axe du Réseau express vélo, c’est 685 commerçants qui s’y trouvent pour cette phase un. Nous avons souhaité agir rapidement pour donner une aide d’appoint», a expliqué la mairesse de Montréal, Valérie Plante, mercredi.

«Il faut se rappeler que ce chantier est d’une durée de 45 jours et c’est une aide d'appoint qui sera bénéfique pour un chantier qui est somme toute d’une assez courte durée», a-t-elle ajouté.

Rappelons que de nombreux commerçants, notamment de la rue Saint-Denis, ont manifesté leur exaspération au sujet des travaux effectués dans le cadre du REV, en plus des défis liés à la pandémie. Une mise en demeure a d’ailleurs été envoyée en septembre à l’administration Plante par des commerçants de la rue Saint-Denis.

Des conditions

Certaines conditions devront toutefois être respectées afin d'être admissibles au programme. Par exemple, une entreprise ne pourrait pas avoir fait faillite avant la date d’approbation de la subvention ou bien avoir commencé à exploiter un établissement situé dans un des secteurs après l’entrée en vigueur du règlement.

Le programme de subvention devrait être présenté au conseil municipal du 19 octobre. La mairesse souhaite que les entreprises puissent être en mesure de remplir une demande d'aide financière dès la fin novembre et que les subventions soient versées dès janvier prochain.

À lire aussi

Et encore plus