Logements insalubres à Côte-des-Neiges : Les locataires et le propriétaire sont tout aussi découragés | 24 Heures MTL
/mtl-news/news

Logements insalubres à Côte-des-Neiges : Les locataires et le propriétaire sont tout aussi découragés

Malick Fall, un locataire de la maison de chambres située au 3270 avenue Barclay, à Montréal, montre les produits qu’il utilise pour lutter contre la vermine, le 12 octobre 2020.
Elsa Iskander, 24 Heures

Malick Fall, un locataire de la maison de chambres située au 3270 avenue Barclay, à Montréal, montre les produits qu’il utilise pour lutter contre la vermine, le 12 octobre 2020.

Cafards, punaises de lits, rongeurs : des locataires d’un immeuble sur l’avenue Barclay, dans le quartier Côte-des-Neiges, n’en peuvent plus des conditions de vie insalubres et réclament l’aide de l’arrondissement pour venir à bout de la vermine. Le propriétaire, découragée, affirme pourtant tout mettre en œuvre pour endiguer le problème.  

«C’est un cauchemar, une horreur. C’est inhumain», déplore Marc*, un étudiant arrivé au Canada l’an dernier qui souhaite garder l’anonymat pour préserver sa réputation. «Les punaises de lit passaient sous la porte pour entrer dans la chambre. Elles sont dans les murs, elles sont partout.»  

Des punaises de lit sont bien visibles dans les couloirs de l’immeuble au 3270, avenue Barclay, dans le quartier Côte-des-Neiges, à Montréal, le 12 octobre 2020; une situation dont se plaignent des locataires de la maison de chambres. ELSA ISKANDER/24 HEURES/AGENCE QMI

ELSA ISKANDER/24 HEURES/AGENCE QMI

Des punaises de lit sont bien visibles dans les couloirs de l’immeuble au 3270, avenue Barclay, dans le quartier Côte-des-Neiges, à Montréal, le 12 octobre 2020; une situation dont se plaignent des locataires de la maison de chambres. ELSA ISKANDER/24 HEURES/AGENCE QMI

Malgré plusieurs passages de l’exterminateur, le problème persiste dans la maison de chambres de trois étages située au 3270 avenue Barclay, gérée par Les Habitations communautaires de Côte-des-Neiges, un organisme sans but lucratif.   

«Avec la présence de ces insectes c'est très difficile d'avoir la tête tranquille pour faire les études et supporter la situation (de) pandémie mondiale (de) COVID-19 que nous vivons actuellement. Le moral est bas et psychologiquement c'est insupportable», explique Marc dans un courriel adressé la semaine dernière à la mairesse de l’arrondissement de Côte-des-Neiges--Notre-Dame-de-Grâce, Sue Montgomery.   

Lorsqu’il a demandé de l’aide en juin dernier, l’arrondissement lui a suggéré d’envoyer une lettre recommandée au propriétaire, puis d’appeler le 311 si le problème persistait pour qu’un inspecteur soit envoyé.   

Des locataires se plaignent de problèmes de vermine dans cet immeuble de Côte-des-Neiges situé au 3270, avenue Barclay, à Montréal. Photo prise le 12 octobre 2020. ELSA ISKANDER/24 HEURES/AGENCE QMI

ELSA ISKANDER/24 HEURES/AGENCE QMI

Des locataires se plaignent de problèmes de vermine dans cet immeuble de Côte-des-Neiges situé au 3270, avenue Barclay, à Montréal. Photo prise le 12 octobre 2020. ELSA ISKANDER/24 HEURES/AGENCE QMI

Une inspection a été planifiée mercredi. Les dernières remontaient à février dernier. Selon l’arrondissement, les inspecteurs avaient tenté, sans succès, de régler les problèmes avec le propriétaire. Depuis deux ans, il y a un suivi mensuel de la part d’un exterminateur, à la demande du propriétaire, ajoute-t-on.  

«Décourageant»  

Raymonde Turcotte, directrice générale des Habitations communautaires de Côte-des-Neiges, s’est défendue fermement de ne pas agir, et affirme dépenser plusieurs dizaines de milliers de dollars par an pour la fumigation. Les chambres sont fumigées et des matelas propres sont fournis avant qu’un locataire emménage, illustre-t-elle.   

«On a des exterminateurs qui font les aires communes, les chambres régulièrement. Actuellement on est à refaire les salles de bain. On est sévères sur les règlements mais vous comprendrez qu’avec les gens vulnérables qu’on a, c’est pas toujours évident. Nous avons un intervenant communautaire temps plein sur place. C’est très difficile à gérer ce genre d’immeuble.»   

Des punaises de lit sont parmi les insectes pris dans un piège adhésif placé à l’entrée de la porte de la chambre d’une locataire du 3270 avenue Barclay, à Montréal, un immeuble ayant des problèmes de salubrité. Photo prise le 12 octobre 2020.

Crédit : Elsa Iskander, 24 Heures

Des punaises de lit sont parmi les insectes pris dans un piège adhésif placé à l’entrée de la porte de la chambre d’une locataire du 3270 avenue Barclay, à Montréal, un immeuble ayant des problèmes de salubrité. Photo prise le 12 octobre 2020.

Selon Mme Turcotte, les locataires, dont plusieurs ont des troubles de santé mentale entre autres, sont à la source du problème. «Ils ne font pas le ménage. Il y en a qui ont des pointes de pizza à terre. Ça devient insalubre : ils lavent pas, et après ça ils chialent car il y a des punaises de lit», soupire-t-elle. «C’est décourageant.»  

Avec des loyers mensuels inférieurs à 400 $, c’est difficile d’en faire davantage sans les hausser substantiellement, explique-t-elle. «Il reste une solution : on ferme la bâtisse parce qu’on n’arrive plus (financièrement)», évoque-t-elle.    

Un locataire a conservé des spécimens d’insectes dans un bocal, pour montrer que le problème est bien présent dans l’immeuble situé au 3270, avenue Barclay, dans le quartier Côte-des-Neiges, à Montréal, le 12 octobre 2020. ELSA ISKANDER/24 HEURES/AGENCE QMI

ELSA ISKANDER/24 HEURES/AGENCE QMI

Un locataire a conservé des spécimens d’insectes dans un bocal, pour montrer que le problème est bien présent dans l’immeuble situé au 3270, avenue Barclay, dans le quartier Côte-des-Neiges, à Montréal, le 12 octobre 2020. ELSA ISKANDER/24 HEURES/AGENCE QMI

Insectes rampants  

Lors de son passage lundi dernier, le «24 Heures» a vu plusieurs punaises de lits dans les salles de bains communes, ou encore rampant sur les murs des couloirs durant la journée. Des cabines de douche étaient sales, avec des moisissures visibles sur leurs portes.   

Des punaises de lit sont bien visibles dans les couloirs de l’immeuble au 3270, avenue Barclay, dans le quartier Côte-des-Neiges, à Montréal, le 12 octobre 2020; une situation dont se plaignent des locataires de la maison de chambres. ELSA ISKANDER/24 HEURES/AGENCE QMI

ELSA ISKANDER/24 HEURES/AGENCE QMI

Des punaises de lit sont bien visibles dans les couloirs de l’immeuble au 3270, avenue Barclay, dans le quartier Côte-des-Neiges, à Montréal, le 12 octobre 2020; une situation dont se plaignent des locataires de la maison de chambres. ELSA ISKANDER/24 HEURES/AGENCE QMI

Plusieurs résidents ont confié à notre journaliste qu’il y a des problèmes d'insalubrité, soulevant un manque d’écoute de l’administration ou encore que d’autres locataires sont malpropres. «C’est un édifice à problèmes», résume Carmel Cornet, une dame âgée qui y vit depuis 2007.

*Prénom fictif pour préserver l'anonymat, l'interlocuteur ayant des craintes pour sa réputation

À lire aussi

Et encore plus