Le Grumman’78 raccroche ses pneus | 24 Heures MTL
/activities/restaurants

Le Grumman’78 raccroche ses pneus

Image principale de l'article Le Grumman’78 raccroche ses pneus
COURTOISIE GAËLLE CERF

La pandémie de la COVID-19 aura malheureusement eu raison du resto et camion de cuisine de rue bien connu des Montréalais Grumman’78, situé dans le quartier Saint-Henri. 

La propriétaire de cette institution bien connue pour ses tacos à petit prix depuis 10 ans, Gaëlle Cerf, a cru important de souligner que la fermeture des salles à manger des restaurants en octobre par le gouvernement du Québec n’est pas la cause officielle de cet arrêt définitif.

«Ç'a confirmé notre décision, mais ce n’est pas à cause de ça. C’est à cause de la COVID en général. Même avec notre terrasse, on a perdu de l’argent tous les mois», a précisé Mme Cerf, soulignant que l’impossibilité de réaliser des festivals et mariages a fait aussi très mal.

Les cuisines de rue fonctionnent, selon elle, en pouvant compter sur un très grand nombre de clients à la fois, avec des repas à bas prix. Avec la pandémie, ce modèle d’affaires est plus difficile à soutenir.

Mme Cerf a dit adieu à sa clientèle la fin de semaine dernière avec une «vente de garage». «Je me suis rendu compte que ce resto n’appartenait pas à moi, mais à ben du monde», a jugé la propriétaire.

Aussi vice-présidente de l’Association des restaurateurs de rue du Québec, Mme Cerf a écorché l’administration de Montréal pour avoir débuté la saison des restaurants de rue à la fin du mois de juin au lieu du mois d’avril, alors qu’un plan avait été déjà préparé pour la réouverture.

«Les camions ont l’habitude de manger des volées depuis un bout... ils ont un niveau de résilience très élevé», a-t-elle terminé, soulignant que les camions de rue ne peuvent cependant pas se permettre de passer une seconde année «catastrophique» comme celle de l’été 2020.

À lire aussi

Et encore plus