Sondage: plus de la moitié des Québécois envisagent de quitter leur emploi | 24 Heures MTL
/jobs

Sondage: plus de la moitié des Québécois envisagent de quitter leur emploi

Plus de la moitié des travailleurs québécois envisagent de quitter leur emploi en raison du nouveau contexte de travail induit par la COVID-19. 

Un sondage du groupement de recrutement Hays Canada révèle que 54 % des employés au Québec envisagent sérieusement de quitter leur poste actuel.

• À lire aussi: Télétravail: quelle est la formule gagnante ?

Une tendance qui se confirme à l’échelle du pays puisque 49 % des salariés sont dans cette logique de changement de cap professionnel, ce qui représente un bond de neuf points par rapport à 2019.

En cause, les nouvelles conditions de travail imposées par la crise sanitaire.

Ainsi, parmi les défis qui se présentent aux employés québécois, on trouve le manque d’interaction sociale en tête avec 48 %, suivi de l’isolement et la solitude avec 29 %, l’environnement de travail (19 %) et le manque de temps dans une portion de 16 %.

• À lire aussi: Français au travail - un syndicat déplore l’inaction du gouvernement

Selon le sondage mené du 29 juillet au 25 août, seuls 58 % des salariés québécois et canadiens se disent satisfaits de leur fonction actuelle.

En revanche, c’est du côté des employeurs que l’optimisme est de mise, comme on peut le constater dans le Guide annuel des salaires de Hays 2021.

Environ 77 % des employeurs québécois se disent optimistes quant aux perspectives d’emploi. Au Canada, ils sont 71 % à avoir le même sentiment.

«Les employeurs canadiens sont confrontés à des vents contraires difficiles, mais le nombre croissant d'employés qui veulent quitter leur poste, même face à un marché du travail hésitant, est un gros problème», a indiqué par communiqué Travis O'Rourke, président de Hays Canada, mercredi.

Par ailleurs, seuls 19 % des employeurs prévoient une augmentation de salaire, tandis que 29 % d’entre eux excluent toute augmentation de salaire pour l'année prochaine.

À lire aussi

Et encore plus