SPVM: 100 000 amendes de moins en 2019 | 24 Heures MTL
/transports/bikepedestrian

SPVM: 100 000 amendes de moins en 2019

Image principale de l'article 100 000 amendes de moins en 2019
Photo Agence QMI, Joël Lemay

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a distribué 100 000 constats d’infraction de moins aux piétons, aux cyclistes et aux automobilistes «en mouvement» l'an dernier comparativement à 2018.

Cette baisse du nombre de constats d'infraction, observée selon une compilation des données des rapports annuels du SPVM de la dernière décennie, s’expliquerait notamment par la réaffectation de plusieurs agents de circulation à des projets de sensibilisation.

Par exemple, les cyclistes de la métropole ont reçu un total de 8685 constats d'infraction l'an dernier. Ce nombre représente une baisse de 33 % par rapport à 2018, alors que ce nombre s’élevait à 12 285.

Les amendes distribuées aux piétons ont également diminué l'an dernier. Seulement 15 214 amendes leur ont été remises, une baisse de 32 % par rapport à 2018. C'est la première fois en 10 ans que le SPVM remet si peu de contraventions à des piétons.

Les automobilistes ne font pas exception alors que les amendes pour des infractions «en mouvement» ont diminué de 27 % en 2019 par rapport à l'année précédente. Ces infractions comprennent notamment les dépassements illégaux et les virages interdits aux intersections, mais excluent les amendes de vitesse.

Prévenir plutôt que punir

Le SPVM a confirmé au «24 Heures» que ses équipes, normalement attitrées à la circulation, ont été déplacées dans les postes de quartier au printemps 2019. Ces derniers travaillent désormais sur des campagnes de sensibilisation liées aux enjeux locaux, ce qui explique la diminution du nombre d’amendes remis l'an dernier.

Le service de police montréalais a d’ailleurs entrepris une approche préventive auprès des différents usagers de la route. «2019 fut une année de changement et d’innovation, marquée par la mise en place de quelques projets pilotes, dont celui des trottinettes et des vélos électriques en location libre-service», a expliqué le SPVM par courriel.

Parmi les campagnes de sensibilisation, notons par exemple la distribution de phares lumineux aux cyclistes afin qu'ils puissent circuler sécuritairement la nuit, les opérations «Troque ton ticket» et le développement d’un dépliant sur le partage sécuritaire des différents usagers de la route.

La Ville de Montréal n'était pas en mesure d'indiquer les effets approximatifs de la baisse des constats d'infraction sur ses revenus, référant le «24 Heures» à la Loi d'accès à l'information.

Constats d'infraction émis par le SPVM aux cyclistes, piétons et automobilistes «en mouvement» depuis 2009

Années / Cyclistes / Piétons / Automobilistes «en mouvement»

2019 / 8685 / 15 214 / 242 007

2018 / 12 285 / 22 826 / 332 633

2017 / 12 644 / 23 861 / 329 236

2016 / 11 785 / 22 304 / 342 411

2015 / 9326 / 20 461 / 318 117

2014 / 8890 / 22 708 / 310 263

2013 / 11 536 / 24 012 / 367 425

2012 / 6809 / 18 962 / 300 6392011 / 6809 / 16 024 / 314 193

2010 / 4898 / 15 545 / 328 158

2009 / 3690 / 13 169 / 327 732

Source: Rapports annuels du SPVM de 2009 à 2019

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus