Centre-ville de Montréal: ouverture en grande pompe d’UNIQLO | 24 Heures MTL
/activities/shopping

Centre-ville de Montréal: ouverture en grande pompe d’UNIQLO

Pour l’ouverture officielle de la boutique UNIQLO du détaillant japonais au centre-ville de Montréal, le vendredi 23 octobre 2020, plusieurs centaines de gourous se sont réunis et ont fait la file qui s’étendait de la rue Sainte-Catherine Ouest au boulevard de Maisonneuve Ouest. ANNE-LOVELY ETIENNE/24 HEURES/AGENCE QMI
ANNE-LOVELY ETIENNE/24 HEURES/AGENCE QMI

Pour l’ouverture officielle de la boutique UNIQLO du détaillant japonais au centre-ville de Montréal, le vendredi 23 octobre 2020, plusieurs centaines de gourous se sont réunis et ont fait la file qui s’étendait de la rue Sainte-Catherine Ouest au boulevard de Maisonneuve Ouest. ANNE-LOVELY ETIENNE/24 HEURES/AGENCE QMI

Vendredi, 9 h 30. Le centre-ville de Montréal vit finalement un certain engouement. C’est en fait l’ouverture de la boutique du détaillant japonais UNIQLO.

Après m’être garée illégalement entre deux cônes orange, je remarque une marée de monde devant l’immeuble du Centre Eaton.

J’y vois des journalistes, des photographes, des policiers et, bien sûr, la mairesse de Montréal, Valérie Plante, accompagnée d’investisseurs japonais, prêts à couper le ruban du nouveau magasin phare de deux étages. La mairesse a aussi profité de l’occasion pour rappeler à la population la nécessité des travaux.

Pour la cérémonie de la coupe du ruban du nouveau magasin UNIQLO au centre-ville, le vendredi 23 octobre 2020, la mairesse de Montréal, Valérie Plante, était présente accompagnée d’investisseurs japonais. ANNE-LOVELY ETIENNE/24 HEURES/AGENCE QMI

ANNE-LOVELY ETIENNE/24 HEURES/AGENCE QMI

Pour la cérémonie de la coupe du ruban du nouveau magasin UNIQLO au centre-ville, le vendredi 23 octobre 2020, la mairesse de Montréal, Valérie Plante, était présente accompagnée d’investisseurs japonais. ANNE-LOVELY ETIENNE/24 HEURES/AGENCE QMI

«Je tiens à féliciter nos travailleurs qui travaillent très très fort pour rendre la rue Sainte-Catherine très très belle», a-t-elle lancé tout sourire en pointant du doigt les travailleurs de la construction de l’autre côté de la rue.

«Oui, c’est difficile le centre-ville, c’est vrai. Mais en même temps, on voit une grande entreprise comme UNIQLO qui décide de s’installer ici à Montréal, on s’en réjouit», a-t-elle évoqué.

File d’attente d’une heure

J’ai patiemment écouté tous les discours, en anglais, en français et même que certains hommes d’affaires japonais ont prononcé quelques phrases dans la langue de Molière.

Il était maintenant venu le temps pour moi à 9 h 54 minutes de me mettre en ligne, comme tout le monde.

Oh, zut! Ah ça, je ne m’y attendais pas! Une immense file indienne s’est rapidement formée autour du quadrilatère de la rue Sainte-Catherine Ouest et le boulevard Robert-Bourassa. La queue-leu-leu se formait jusqu’au boulevard de Maisonneuve Ouest et la rue McGill.

Des gardiens de sécurité demandaient aux fashionistas en ligne d’enfiler leur masque et de garder une distance de deux mètres.

À vrai dire, je croyais que la COVID-19 aurait effrayé les centaines de gourous de la mode que j’ai vus en ligne, mais il faut croire que le beau temps en a convaincu plusieurs de sortir de leur cocon et de dépenser chez UNIQLO.

Souvenir des Backstreet Boys

Vendredi matin, j’avais le désir viscéral de ressentir le pouls d’un événement excitant en ville, comme avant l’arrivée de la pandémie. Il y en avait du monde! C’était presque comme en 1998, lorsque les Backstreet Boys avaient rassemblé une foule monstre devant la façade mythique de MusiquePlus. Qui s’en souvient? Je suis une vraie milléniale, que voulez-vous?!

Une marée de personnes s’est formée devant l’édifice du Centre Eaton sur la rue Sainte-Catherine Ouest, le 23 octobre 2020, pour l’ouverture officielle du magasin UNIQLO. ANNE-LOVELY ETIENNE/24 HEURES/AGENCE QMI

ANNE-LOVELY ETIENNE/24 HEURES/AGENCE QMI

Une marée de personnes s’est formée devant l’édifice du Centre Eaton sur la rue Sainte-Catherine Ouest, le 23 octobre 2020, pour l’ouverture officielle du magasin UNIQLO. ANNE-LOVELY ETIENNE/24 HEURES/AGENCE QMI

J’ai finalement attendu en ligne une bonne vingtaine de minutes. J’ai avancé quelques pas. Le temps semblait long et je me suis souvenue que j’avais stationné à un endroit réservé aux véhicules de livraison. Je débattais entre revenir pour ma veste de cachemire ou me faire flanquer une contravention de 79 $ au nom de la mode et au nom du positivisme de la mairesse Plante.

Je suis donc repartie bredouille vers ma voiture en me croisant les doigts de ne pas avoir de billet sur mon pare-brise. Et vous savez-vous quoi? Il faut croire que le magnifique soleil m’a porté chance.

À lire aussi

Et encore plus