Chloée Deblois ne vous lâchera pas pendant le deuxième confinement | 24 Heures MTL
/activities/todo

Chloée Deblois ne vous lâchera pas pendant le deuxième confinement

s

Avec plus de 40 000 abonnés sur son compte Instagram, on peut dire que la réputation de Chloée Deblois n’est plus à faire. La jeune femme ne se dit ni humoriste, ni influenceuse, mais plutôt quelque part entre les deux.  

• À voir aussi: L'humoriste Math Duff répond à nos questions

En plein 2e confinement, Tabloïd a trouvé le chemin de la boîte aux lettres de celle qui, de son propre aveu, aime bien faire des niaiseries. Elle s’est prêtée avec plaisir à notre Entrevue Toc Toc. Même le danseur de salsa Ghyslain Bérubé (ce personnage pas très technologique créé par Chloée) a répondu à quelques questions! 

Le buzz a commencé à quel moment pour toi?

Il y a longtemps, j’avais commencé une chaîne sur YouTube et j’essayais de faire comme tout le monde. Quand je me suis assumée, que j’ai été moi-même pis que j’ai fait des petits sketches drôles, c’est là que ça a commencé à bien marcher. 

D’où te vient cet amour pour les patates?

J’ADORE les pataaaates! En frite, en purée... (chantant) Une vie sans patate c’est plate plate plate! M’a vous dire bien honnêtement, c’est bon en sacrament!  

Je sais pas, c’est bon des patates! 

Facebook ou Instagram?

Eum... Piczo, en fait. C’t’une blague! Instagram. One love Instagram!  

Thé ou café?

Café. De préférence huit par jour. 

Ton objet préféré du confinement.

Mon faiseur de raviolis. Je sais pas comment ça s’appelle, mais j’ai un affaire pour faire des pâtes. J’adore!  

Je fais des pâtes à chaque fin de semaine! Tsé, des pâtes maison? C’est pas pour me penser bonne, mais oui, je suis ce genre de personne. 

Es-tu tannée des réseaux sociaux parfois? Que penses-tu des célébrités qui prennent des pauses des réseaux?

Des fois, oui, je suis tannée de réseaux sociaux. Moi, mi-confinement c’est ça qui est arrivé. J’ai fait une publication pis après ça j’ai rien publié pendant genre trois mois. Je trouvais que c’était trop.  

En fait, j’ai un peu pris une pause pendant le premier confinement. L’avez-vous remarqué? 

Quelle a été ta réaction à l’annonce du deuxième confinement?

Je m’attendais que ça allait revenir, mais quand on te le dit pour vrai t’es comme : .... Ah! Yes!  

Pour vrai, je ne sors pas beaucoup dans la vie donc ça va de ce côté-là. Mais j’ai décidé que le deuxième confinement allait se passer d’une façon plus positive que le premier. 

Quels ont été tes défis pendant le confinement?

Rester créative. Rester motivée. Parce que c’est si facile de s’installer devant la télé et commencer à écouter «Gilmore Girls» pour une neuvième fois. 

Mais, pour le deuxième confinement, je me suis dit que j’allais alimenter les réseaux. Là là, je ne vous lâche pas là! I’m here!

À lire aussi

Et encore plus