Une application pour trouver l’élu de son cœur quand on est en situation de handicap | 24 Heures MTL
/mtl-news

Une application pour trouver l’élu de son cœur quand on est en situation de handicap

Image principale de l'article Une application pour trouver l’élu de son cœur
PHOTO COURTOISIE

Les personnes vivant en situation de handicap souhaitant trouver le grand amour peuvent discuter et se fréquenter sans crainte de préjugés grâce à Nolu, une application de rencontre dont le prototype conceptualisé au Québec est disponible pour les appareils Android depuis septembre. Les fondateurs prévoient lancer une version finale compatible avec les appareils Apple cet hiver. 

Nolu est née de la rencontre entre la spécialiste du marché de la rencontre Catherine Dumas et François Rochon, atteint de sclérose en plaques et dont la mobilité est réduite depuis qu'il a 40 ans. Sans hésitation, ils se sont associés pour réaliser le rêve de M. Rochon: trouver l’amour.

«On a développé Nolu, qui signifie ‘’No One Left Unloved’’ en anglais (en français: personne laissée sans amour). Notre mission c’est de permettre au plus grand nombre de personnes en situation de handicap d’avoir un accès égal à la vie affective. Les relations humaines, être en couple, avoir des enfants; ce sont toutes des choses difficiles d’accès pour une personne en situation de handicap», a expliqué la présidente de l’entreprise, Catherine Dumas.

PHOTO COURTOISIE

Ouverte aux personnes de la neuro-diversité et de la communauté LGBTQ2S+ en situation de handicap, Nolu permet de cocher les types de handicaps s’appliquant et le type de relations recherchées. Afin d’offrir un cadre plus inclusif et sécuritaire pour se connaître, Nolu offre la possibilité d’échanger en tête à tête en répondant à différentes questions et en remplissant un profil par vidéo.

«On utilise un module de vidéo de karaoké où les paroles défilent à l’écran, mais c’est des questions virtuelles qui permettent aux gens de se présenter de façon cohérente», a expliqué Mme Dumas.

En septembre 2020, l’application conceptualisée au Québec est sortie en format prototype sur Android grâce à une plateforme de sociofinancement. D’après Mme Dumas, le besoin d’avoir une application accessible à la fine pointe de la technologie et adressant tous les handicaps était criant au Québec pour cette communauté ayant peu d’endroits pour se rencontrer.

«Tout le monde connaît un proche vivant en situation de handicap, c’est une personne sur cinq au Québec, c’est immense», a-t-elle souligné.

Au total, 8722 $ des 150 000 $ souhaités ont été ramassés et une soixantaine de personnes utilisent déjà l’application.

Un peu d’amour et de générosité

La version finale de l’application pour iOS et Android sera lancée en mars 2021. Selon Mme Dumas, il sera bientôt possible de consulter divers professionnels comme des sexologues ou des coachs de vie par visioconférence pour d’obtenir des conseils et choisir les questions pour l’élu de son cœur.

«On aura des suggestions de rencontres possibles et on a déjà compilé des activités qui peuvent se faire en ligne, des expériences pour les personnes avec une déficience de la vue où l’odorat est une composante de l’expérience par exemple [...]», a-t-elle dit.

Mme Dumas espère donc que la population contribuera grandement à la campagne de sociofinancement pour rendre l’application accessible et permettre aux gens comme François de trouver l’âme sœur, pour ne plus jamais être «laissés sans amour».

«Ce qu’on veut c'est donner une plateforme et un endroit privilégié au plus grand nombre de personnes pour avoir l’espoir de vivre une vie normale», a-t-elle conclu.

Pour contribuer, on peut se rendre sur indiegogo.com/projects/nolu--2#/

À lire aussi

Et encore plus