Un congé des Fêtes plus long pour des universités de Montréal | 24 heures
/mtl-news/news

Un congé des Fêtes plus long pour des universités de Montréal

Université Concordia
Photo d'archives, Agence QMI

Université Concordia

En raison du contexte de la pandémie, certaines universités de Montréal ont décidé de commencer la session d'hiver plus tard en allongeant le congé du temps des Fêtes des étudiants.

La session d’hiver des étudiants de l’Université Concordia débutera une semaine plus tard, soit le 13 janvier. L’université a informé ses étudiants mercredi sur son site internet que «les membres de la communauté de Concordia peuvent avoir besoin d’un temps d'arrêt supplémentaire pendant la période des Fêtes pour se reposer et se préparer pour le prochain trimestre». 

• À lire aussi: Avec la pandémie, les jeunes consomment plus

La même décision a été prise à l’Université du Québec à Montréal, dont la date de début du trimestre d’hiver a été fixée exceptionnellement au 14 janvier. Cette décision a été prise afin de permettre un intervalle plus long entre le trimestre d’automne et celui d’hiver en raison du contexte lié à la pandémie. 

Du côté de l’Université de Montréal, une annonce sera faite dans les prochains jours. «Nous avions pris la décision de maintenir la date de début du trimestre tout en permettant une certaine souplesse, mais l’évolution de la situation nous amène à nous repencher sur cette décision», a informé l’université dans un courriel. 

Aucun changement pour la reprise des cours pour le semestre d’hiver n’est envisagé pour le moment à l’Université McGill. 

Les établissements universitaires de la métropole ont déjà annoncé que la prochaine session se tiendrait majoritairement à distance en raison de la progression de la COVID-19.

Rappelons que le gouvernement Legault étudie justement l’idée de prolonger les vacances de Noël dans les écoles en raison des rassemblements potentiels.

Sur le même sujet

À lire aussi

Et encore plus