COVID-19: les cas à risque d’hospitalisation en forte hausse au Québec | 24 Heures MTL
/mtl-news/news

COVID-19: les cas à risque d’hospitalisation en forte hausse au Québec

Image principale de l'article Les cas à risque d’hospitalisation en forte hausse
JMTL

Le nombre de personnes infectées par la COVID-19 à risque d’être hospitalisé est en forte hausse au Québec, mais la situation dans les hôpitaux devrait encore rester sous contrôle pour les quatre prochaines semaines. 

C’est ce qu’a rapporté vendredi l’Institut national d'excellence en santé et services sociaux (INESSS) dans son rapport hebdomadaire sur les projections du nombre d’hospitalisations.

Le nombre de personnes ayant contracté la COVID-19 a bondi de 6911 la semaine dernière à 8537 cette semaine, remarque d’abord l’INESSS. Parmi les nouveaux cas confirmés au courant de la semaine du 2 au 8 novembre, 453 présentent un risque élevé d’hospitalisation, soit 40 % de plus que la moyenne des quatre dernières semaines (325).

L’ampleur de cette augmentation varie toutefois selon les régions, selon l’Institut.

Proportionnellement, cette augmentation est plus importante chez les personnes de 80 ans et plus (65 %) ainsi que chez celles ayant déjà plusieurs troubles de santé (40 %), note l’INESSS.

Ce bilan paraît au lendemain d’une déclaration du premier ministre François Legault, qui s’est dit surpris par le faible nombre d’hospitalisations dans la province.

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, juge la situation plus «inquiétante» cette semaine.

«En effet, en raison d’une hausse notable du nombre de cas chez certaines clientèles plus vulnérables, on peut anticiper que la hausse des besoins hospitaliers se poursuivra dans les prochains jours», a-t-il indiqué, par voie de communiqué, en insistant sur l’importance de respecter les règles sanitaires.

À lire aussi

Et encore plus