La VG n'inspectera pas le rapport préélectoral de la Ville | 24 Heures MTL
/mtl-news/news

La VG n'inspectera pas le rapport préélectoral de la Ville

Après avoir demandé à la Vérificatrice générale (VG) de la Ville de Montréal d’inspecter son futur rapport préélectoral, l’administration municipale rebrousse chemin et retire sa demande par souci de transparence. 

Le Service des finances de la Ville est censé produire un rapport préélectoral sur l’état des finances publiques d’ici la fin juin 2021. La VG, en tant qu’instance indépendante, devait en faire l’audit avant les élections municipales de novembre 2021, selon une demande du Conseil municipal (CM) faite en août 2019.

Si l’administration de la mairesse Valérie Plante avait fait part de cette volonté en janvier 2018, ce n’est qu’un an et demi plus tard qu’un mandat officiel a été donné à la VG, Michèle Galipeau. Cette dernière avait d’ailleurs prévenu les élus de l’ampleur du travail nécessaire pour pouvoir accomplir la tâche dans les échéanciers prescrits.

Or, la Ville recommande maintenant au Conseil municipal (CM) de retirer sa demande.

Information insuffisante

Selon les documents présentés lundi au CM pour expliquer cette décision, la VG Michèle Galipeau estime que le prototype de rapport préélectoral développé par le Services des finances de la Ville ne répond pas aux exigences. «De plus, la pandémie a impacté la capacité de livrer un document en temps et qui réponde aux besoins d'utilité d'un tel document», a ajouté la Ville.

JACQUES PHARAND/L'ÉCHO DE LAVAL/AGENCE QMI

«Pas plus tard que le mois dernier la mairesse s’était engagée à ce qu’il y ait un rapport préélectoral. Or dans l’ordre du jour d’aujourd’hui, on a un item pour retirer ce même mandat à la Vérificatrice générale», a signalé Lionel Perez, chef de l’opposition officielle à l’hôtel de ville, qui réclame des explications sur cette volte-face concernant l’audit de la VG.

«Il y aura une mise à jour économique. Tous les partis pourront voir l’état des finances avant les élections, c’est un travail qui se fait avec la Vérificatrice générale», a répliqué la mairesse Plante, ajoutant qu’elle n’a «rien à cacher». Le Service des finances continue de travailler sur un rapport préélectoral, a assuré Benoit Dorais, président du comité exécutif.

Cela demeure insuffisant aux yeux de l’opposition, vu que le document ne sera pas audité par la VG. «Certes, les services de finances peuvent toujours remettre des rapports, mais toute la plus-value de cet exercice c’est de s’assurer qu’il y a un œil indépendant», a insisté M. Perez.

À lire aussi

Et encore plus